Echouafni et Bonnet pensent que les verts étaient prenables ! | OneFootball

Echouafni et Bonnet pensent que les verts étaient prenables !

Logo : Peuple-Vert.fr

Peuple-Vert.fr

Echouafni et Bonnet pensent que les verts étaient prenables !EnsuLe capitaine et le coach de QRM ont livré leur ressenti à l'issue du match nul 2-2 entre QRM et l'ASSE. Les deux membres soulignent la grosse première demi-heure livrée par leur équipe. Il y a une forme de frustration de revenir à la pause à égalité. Extraits de leur passage au micro de Margot Dumont sur Be in sport.

Olivier Echouafni (coach QRM)

Si on regarde l'histoire du match c'est un bon point malgré tout. C'était un match avec beaucoup de rythme, beaucoup d'intensité. Quand on est capable de faire la première demi-heure qu'on vient de faire, on doit vraiment prendre conscience des qualités du groupe. Il n'y a pas pire scénario que se faire rejoindre juste avant la mi-temps. C'est ce que j'ai dit aux joueurs. Après il fallait être capable de revenir sur le terrain et qu'on avait été capable de les mettre en difficulté et qu'on pouvait le faire encore.

On est un groupe jeune et naïf. On manque de concentration dans les moments clefs, dans les moments importants et on le paye cher. Il faut s'appuyer sur les joueurs d'expérience dans ces moments-là. On était tellement dans l'euphorie, on doit apprendre à gérer mais j'ai l'impression qu'ils adhèrent à mes idées de jeu. Surtout quand je vois ce deuxième but magnifique dans sa conception. On doit maintenant gagner en régularité. On s'est un peu sabordé alors qu'on aurait dû rentrer au vestiaire en menant au score.

Olivier ECHOUAFNI head coach of Quevilly Rouen Metropole gives instructions to his players during the French Ligue 2 soccer match between Paris FC and Quevilly Rouen at Stade Charlety on August 6, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Les joueurs doivent avoir une prise de conscience. On a fait une première demi-heure référence dans l'impact, dans l'intensité, dans la volonté d'aller de l'avant, dans la construction du jeu. Il y a eu vraiment de très bonnes choses. Maintenant, on a mis beaucoup d'énergie et on finit exténué car le match a été intense, très rythmé. On est capable de faire de très bonnes choses mais aussi d'en faire de moins bonnes. On a eu des absences qui ont permis aux Verts de revenir dans le match. C'est psychologique, c'est mental avant tout. On doit aussi être plus régulier. C'est impensable de se faire égaliser en fin de première mi-temps. Il faut avoir plus de vice, plus de maturité. Et ça, il faut le travailler car dans le haut niveau on est vite sanctionné, Saint-Etienne a su en profiter."

Alexandre Bonnet (capitaine de QRM)

"On a montré toutes nos qualités et nos défauts avec une grosse première demi-heure avec du jeu et des occasions. Ensuite, on se saborde. On prend deux buts où on est complètement fautifs notamment à la 45e où on n'est pas en danger. Je pense que ce soir il était largement prenable. On a eu des grosses opportunités qu'on a mal gérées. Il y a des choses positives, il faut s'appuyer dessus. On a montré une belle image de notre club. À nous de continuer, de progresser. J'espère qu'on va emmerder un maximum d'équipe cette saison.

C'est quand même malheureux de se faire égaliser à la 45e. Je crois que c'est sur une touche où on perd le ballon. C'est dans ce sens qu'on doit progresser, un manque d'expérience et de maturité. J'espère qu'on ne refera pas ce genre d'erreurs. Dès le départ, le coach a essayé de recruter des joueurs de ballon. Il y a de la vitesse et de la technique. On a un groupe assez homogène et on apprend à se connaître. Maintenant on a que deux points et ce n'est pas suffisant. Il faut qu'on aille chercher la première victoire qui nous fera le plus grand bien."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher