Dijon – Patrice Garande : « Il y a une prise de conscience des joueurs sur leurs possibilités » | OneFootball

Dijon – Patrice Garande : « Il y a une prise de conscience des joueurs sur leurs possibilités »

Logo : MaLigue2

MaLigue2

Toujours en bas de tableau, Dijon remonte néanmoins petit à petit la pente après un début de saison raté. Sous la houlette de Patrice Garande, le DFCO a obtenu une quatrième victoire contre Amiens à 10 contre 11 (1-0) et veut enchaîner lors du déplacement à Grenoble ce samedi (19h) dans le cadre de la 13e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, le coach s’est exprimé en conférence de presse.

« Pour l’instant, on ne se focalise pas sur le classement. Quand on gagne contre Amiens, avec les résultats des autres, on n’a pas gagné six places. Je ne m’intéresse pas du tout au classement. Je m’intéresse surtout à ce qu’on met en place, à la continuité, à l’évolution de notre jeu, à la progression de notre équipe et aussi à toutes les petites faiblesses, les petits défauts qu’on peut avoir, qu’on corrige au quotidien soit de manière collective, ou individuelle avec les discussions que l’on peut avoir avec les joueurs. Ce que je sens, c’est qu’il y a une prise de conscience des joueurs sur leurs possibilités, et il y a un investissement sur le terrain, à l’entraînement et pendant les matchs. Les joueurs, quand ils rentrent sur le terrain, c’est pour gagner. C’est tout ce qui m’intéresse. Ils ont des qualités et ils peuvent gagner en jouant bien. La chose principale qui fait la force d’une équipe c’est ça : avoir ce mental, cette ambition là de rentrer sur le terrain pour gagner le match, et on fait tout ce qu’il faut pour. »

Son avis sur Grenoble

« Grenoble est une équipe solide qui a changé de système. Elle a commencé avec un système à 4, depuis deux matchs, elle est passé à 5. Elle a la particularité de jouer et de mettre beaucoup de densité dans l’axe. Malgré le fait qu’elle joue à 5, elle laisse souvent les côtés. Elle est redoutable sur coups de pied arrêtés. Cela va très vite devant, ça récupère. La problématique du match, on la connait. Encore une fois, ce qui m’intéresse, c’est ce qu’on va être capable de faire. Ce que j’attends de mon équipe, c’est qu’elle produise dans le comportement, et dans la qualité du jeu, ce qu’elle a produit contre Amiens. Qu’on soit à l’extérieur ou pas, ça n’a pas d’incidence. Il ne faut pas qu’on change de comportement. Comme tous les matchs, ce sera un match difficile. Tout ce que j’espère, c’est qu’il soit aussi difficile pour eux, cela voudra dire qu’on est présent. »

Source : DFCO

Crédit photo : Frédéric Chambert/Panoramic/Imago.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher