Derby du Nord : deux nouveaux gardiens s’affrontent | OneFootball

Icon: Le 11 HDF

Le 11 HDF

·4 octobre 2022

Derby du Nord : deux nouveaux gardiens s’affrontent

Image de l'article :Derby du Nord : deux nouveaux gardiens s’affrontent

Parmi les nombreux duels qui auront lieu dimanche prochain pour ce 116e derby du Nord, l’un d’eux opposera deux gardiens qui disputent leur première saison avec leur club. Lucas Chevalier, promis à un grand avenir, fera face à Brice Samba, gardien comptant plus d’expérience.

Lucas Chevalier, la jeunesse au pouvoir

C’est avec une maigre expérience de trois rencontres de Ligue 1 que Lucas Chevalier s’apprête à disputer son premier derby du Nord avec les pros. S’il y a bien un joueur lillois chez qui la notion de derby est présente, c’est bien lui. Natif de Calais, originaire d’une famille supportrice du RC Lens, Lucas Chevalier a toujours été un Lillois dans l’âme, comme en parlait son père en septembre. Arrivé à Luchin à l’âge de 13 ans, Lucas Chevalier en a vécu des derbys face au rival lensois. Dans la cour des grands depuis peu, le gardien de 20 ans connaît des débuts prometteurs avec son club de toujours. Laissé sur le banc tout le début de saison au profit d’un Léo Jardim pas au niveau, le Calaisien a enfin eu sa chance.

Prêté à Valenciennes la saison passée, Lucas Chevalier a joué un rôle majeur dans le maintien des Valenciennois en Ligue 2 BKT. Pour une première expérience professionnelle, le grand gardien de but tape dans l’œil de beaucoup de monde, à commencer par les supporters lillois, fiers et impatients de voir leur pépite porter le maillot du LOSC. Ce sera chose faite à Marseille, le 10 septembre dernier. Malgré la défaite (2-1), le Calaisien a pu faire étalage de tout son talent sur plusieurs situations chaudes.

Leader dans l’âme, et très communicatif avec sa défense, Lucas Chevalier pourrait bien profiter de ce derby très attendu de part et d’autre pour un peu plus s’imposer comme un titulaire indiscutable du LOSC. La fougue de la jeunesse suffira-t-elle à porter le LOSC à la victoire, après les trois déconvenues de la saison dernière ?

Le point statistiques :

Trois matches joués, onze arrêts, cinq buts encaissés, 69% d’arrêts, 49% de passes réussies

Brice Samba, la force tranquille

Face à lui, un gardien dont la réputation est déjà faite, et qui prouve chaque week-end un peu plus sa force. Brice Samba, formé au Havre, passé par l’Olympique de Marseille et Nancy avant d’éclore à Caen il y a trois saisons, est de retour en Ligue 1 pour le plus grand plaisir des Lensois. Venu en compensation de la lourde blessure de Wuilker Farinez, le Congolais fait l’unanimité depuis le début de saison. Plus qu’un simple remplaçant au Vénézuélien, Brice Samba est une vraie valeur ajoutée à l’effectif lensois. Titulaire lors des trois dernières saisons du côté de Nottingham Forrest (D2 anglaise), le portier formé au HAC a été un élément essentiel du retour en Premier League du double vainqueur de la Ligue des Champions.

Depuis son arrivée dans l’Artois, Brice Samba assume pleinement son rôle de numéro un et se montre à la hauteur d’une équipe ambitieuse. Si Lens réussit un très bon début de saison, c’est aussi grâce à ses vingt-trois parades en neuf rencontres. Là où le gardien de but fait du bien, c’est avec son jeu au pied. Avec beaucoup de dextérité des deux pieds, l’ancien Caennais aiguille ses coéquipiers, quitte à parfois devenir un onzième joueur de champ, tant son positionnement sur le terrain est haut. Restant sur trois « clean sheets » de suite, Brice Samba est dans une confiance optimale avant de disputer son premier derby du Nord.

L’un des meilleurs gardiens du championnat affronte un jeune et talentueux portier. Ce match dans le match est très attendu, et sera assurément important dans ce 116e derby entre le LOSC et le RC Lens.

Le point statistiques :

Neuf matches joués, vingt-trois arrêts, sept buts encaissés, 77% d’arrêts, 75% de passes réussies

Arthur Lasseron

À propos de Publisher