DECRYPTAGE : Abline, Tchaouna, Diouf… L’heure des premiers choix | OneFootball

DECRYPTAGE : Abline, Tchaouna, Diouf… L’heure des premiers choix

Logo : Stade Rennais Online

Stade Rennais Online

Arrivés le groupe pro la saison dernière, les jeunes de la génération 2003 arrivent à un premier tournant de leur carrière. Après une saison au contact du groupe de Bruno Genesio, le (...)

Ils étaient trois à incarner la nouvelle génération des jeunes du Stade rennais au départ de la saison 2021-2022. Après Adrien Truffert (2001), Lorenz Assignon (2000) et Warmed Omari (2000), Matthis Abline, Loum Tchaouna et Andy Diouf intégraient le groupe pro de manière permanente, destinés à palier aux différents pépins des joueurs en place, et à gratter du temps de jeu à la moindre opportunité.

À mi-saison, barré par la concurrence et plus apparu depuis le 22 septembre, Matthis Abline avait choisi le prêt pour le reste de l’exercice, en Ligue 2, au Havre. Une réussite (6 buts et 3 passes décisives et 16 apparitions en L2) pour l’attaquant qui a explosé son compteur temps de jeu en quelques mois (1223 minutes), là où Loum Tchaouna (210 minutes) et Andy Diouf (24 minutes) ont patiné au terme de leur première saison chez les pros du SRFC. Après ce baptême vient aujourd’hui le temps des choix.

Priorité temps de jeu

Pour Diouf, les calculs ont vite été faits. Prêté depuis le 30 juin au FC Bâle, le milieu de terrain a déjà disputé 412 minutes, et brillé en coupe nationale. L’option d’achat greffée à son prêt signifie vraisemblablement que son avenir s’écrira loin du Stade rennais, le club ayant privilégié le profil du plus jeune Désiré Doué (2005), qui intègre lui cette saison le groupe pro.

Loum Tchaouna se dirige lui aussi vers un prêt, en France ou à l’étranger, sans option d’achat toutefois. Quant à Matthis Abline, Florian Maurice a rappelé son désir de le conserver pour la saison et de l’inclure dans la rotation, cependant du côté de l’attaquant, le temps de jeu reste au centre de débats alors que plusieurs clubs de Ligue 1 ont sollicité un prêt le concernant. L’issue ne devrait cependant être trouvée qu’en fin de mercato, son sort dépendant en grande partie des départs et arrivées dans le secteur offensif du Stade rennais.

Turnover annuel

Cet été est donc charnière pour cette génération 2003 du SRFC, et représente une autre étape du développement des talents du club breton. La première est de faire monter dans le groupe pro les éléments les plus prometteurs de la réserve. Au carrefour de la seconde, s’ils ne parviennent pas à se faire une place aux yeux de Bruno Genesio, il s’agit d’envisager d’autres solutions comme le prêt pour assurer l’essentiel : le temps de jeu.

Une première saison immergée dans un groupe pro pour un joueur de 18 ans représente évidemment un gain d’expérience considérable, des mois enrichissants. Cependant à un âge où la spéculation et l’engouement sont devenus énormes pour les héritiers de la jurisprudence Kylian Mbappé ayant considérablement déréglé le processus de formation, l’important reste avant tout de jouer, et de ne pas enchainer une nouvelle saison sans opportunités. À ce titre, le cas Mathys Tel (2005) est à considérer différemment, à partir du moment où un géant comme le Bayern Munich se présente et ne laisse vite plus place au doute.

À 18 ans, Lesley Ugochukwu (2004) sera le concurrent de Baptiste Santamaria pour sa seconde saison avec les pros, place laissée pour le joueur par le club au moment de ne pas renouveler le contrat de Jonas Martin. Une place prépondérante pour Ugochukwu donc, tandis que Désiré Doué (2005) et Jeanuel Belocian (2005) connaitront à leur tour leur première saison complète dans le groupe pro. Le processus de formation suit donc son cours avec cet turnover annuel des jeunes de l’effectif de Genesio, et pour la génération précédente vient le temps des premiers choix. Rester à Rennes, ou aller chercher un autre challenge pour revenir plus fort en Bretagne dans un an. Au centre des débats en tout cas, le temps de jeu prédomine.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher