De l'ASSE au PSG, Galtier a su évoluer par le jeu | OneFootball

De l'ASSE au PSG, Galtier a su évoluer par le jeu

Logo : Evect

Evect

Depuis ses débuts en tant qu'entraineur du côté de l'AS Saint-Étienne, Christophe Galtier a su évoluer, notamment par le jeu. C'est le constat que fait L'Équipe dans son édition du jour. Le quotidien sportif compare ses passages à l'ASSE, à Lille puis à Nice sous trois aspects : le nombre moyen de buts marqués par match, le nombre moyen de tirs par match ainsi que le nombre moyen de passes par match.

Du côté de Saint-Étienne, "Galette" arrive dans une période très compliquée pour le club et prend la suite d'Alain Perrin dont il était jusqu'alors l'adjoint. Il parvient à sauver le club de la relégation en 2010 avant de peu à peu lui faire regoûter au haut du classement, aux victoires dans les derbys, aux campagnes européennes et même aux joies de gagner un titre, la Coupe de la Ligue en 2013.

Néanmoins, on relève un Galtier moins joueur avec les Verts que lors de ses passages suivants au LOSC et au Gym. Avec l'ASSE, sa moyenne de buts par match était de 1,26 tandis qu'elle pointait 1,56 à Lille et à 1,37 à Nice. Au niveau du nombre moyen de passes par match, là encore cela reste moins élevé à Saint-Étienne, 410, contre 479 à Lille et 476 à Nice. Néanmoins, au nombre moyen de tirs par match, celui de son passage dans le Forez est de 12,3, soit légèrement au-dessus de celui connu à Nice (11,9), mais toujours en dessous de celui du LOSC (12,6). L'évolution de Christophe Galtier en tant qu'entraineur se fait donc aussi et peut-être surtout par le jeu. Entrainer désormais l'un des meilleurs effectifs d'Europe ne devrait qu'asseoir ce constat réalisé.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher