Cyriel Dessers : "Je ne voulais pas subir le même sort que Tarik Tissoudali" | OneFootball

Cyriel Dessers : "Je ne voulais pas subir le même sort que Tarik Tissoudali"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Fraîchement parti à Cremonese, en Série A, l'ancien buteur du KRC Genk avait peur de disputer sa dernière rencontre avec les Limbourgeois, face au KAS Eupen.

Après une belle saison au Vitesse Arnhem et un bon début d'exercice avec le KRC Genk, Cyriel Dessers a plié bagages direction Cremonese, en Série A. Alors que l'accord était déjà finalisé, l'attaquant nigérian a disputé 69 minutes lors de la victoire des siens face au KAS Eupen, 4-2.

Contacté par Het Nieuwsblad, l'attaquant de 27 ans a avoué avoir eu peur de subir le même sort que Tarik Tissoudali, blessé de longue durée alors que son transfert vers le Moyen-Orient se rapprochait grandement.

"C'était un dilemme : jouer ou ne pas jouer. Mes amis m'ont dit que ce transfert était l'opportunité d'une vie et que je ne pouvais pas me blesser. Ce qui est arrivé à Tarik Tissoudali est longuement passé dans ma tête. J'ai voulu appeler Wouter Vrancken pour l'avertir, mais je ne l'ai pas fait. Cela n'aurait pas été respectueux envers le club, mes coéquipiers et les supporters. Préparer la rencontre toute la semaine et ne pas la disputer, cela ne l'aurait pas fait."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher