CR7, Neymar, de Vrij : ils ont fait mal... ou plaisir Ă  leur futur club đź‘€ | OneFootball

CR7, Neymar, de Vrij : ils ont fait mal... ou plaisir Ă  leur futur club đź‘€

Logo : OneFootball

OneFootball

Julien Rieffel

Ce vendredi soir, alors que Nantes recevait Lille, tous les regards étaient tournés vers Ludovic Blas, annoncé avec insistance dans le Nord.

S’il n’a pas été décisif, Blas a parfois fait du mal à son probable futur club. D’autres avant lui l’ont déjà fait…


CR7, le spécialiste

On se souvient tous du retourné acrobatique absolument dingue inscrit par le Portugais sur la pelouse du Juventus Stadium, en avril 2018, sous les couleurs du Real Madrid.

Après ce but légendaire, tout le stade s’était levé pour acclamer, sans le savoir à ce moment-là, son futur joueur. Car à l’été 2018, Ronaldo prend la direction de Turin, après 9 saisons passées à Madrid.

Mais CR7 n’en était pas à son coup d’essai. Le 6 août 2003, le Sporting reçoit Manchester à Lisbonne pour inaugurer le nouveau stade José Alvalade. Les Lisboètes assurent le spectacle dans la nouvelle arène, battant le géant anglais 3-1.

Mais le plus important est ailleurs, car c’est surtout ce match qui va être déterminant dans la venue de Ronaldo à Manchester. Ce jour-là, le gamin de 18 ans martyrisa la défense anglaise. Un match crucial dans la carrière de celui qui rejoindra Man Utd quelques semaines plus tard.


Neymar, Ă©videmment

A-t-on besoin de s’éterniser sur le sujet ? Vous savez tous de quel match il s’agit…

Quelques semaines avant son départ de Barcelone pour le PSG, en mars 2017, précisement, les Catalans reçoivent le PSG, en huitième de finale retour de Ligue des Champions. Les Parisiens se sont imposés 4-0 à l’aller.

Le score de ce match retour est connu de toutes et tous : 6-1. Neymar a inscrit un doublé, dont un coup-franc somptueux, permettant aux siens d’y croire, à quelques minutes de la fin…


L’exemple français

Saison 2016-2017. L’OL affronte l’Ajax Amsterdam en demi-finales d’Europa League. Au match aller, à Amsterdam, les Lyonnais prennent une gifle. Défaite 4-1.

Parmi les buteurs, ce soir-là, un certain Bertrand Traoré. Premier et dernier buteur de son équipe, l’ailier signe une prestation XXL et empêche, en partie, l’OL d’accéder à la finale.

Il rejoindra la L1 et Lyon lors du mercato suivant.


Le contre-exemple

Mais il y a aussi ceux qui ont fait quelques cadeaux avant l’heure. Ceux qui ont fait plaisir à leur future équipe.

En mai 2018, les yeux des fans de foot en Italie étaient rivés sur le stade olympique de Rome et le choc entre la Lazio et l’Inter Milan. L’enjeu de la rencontre: arracher la dernière place qualificative en Ligue des champions.

Dans la défense à 3 de la Lazio : Stefan de Vrij, en fin de contrat à la fin de la saison mais déjà d’accord avec sa future équipe : l’Inter. Un quart d’heure avant le coup de sifflet final, alors que le score est de 1-1, Mauro Icardi est taclé par… de Vrij… Pénalty !

Celui-ci est transformé, l’Inter est en Ligue des Champions. Stefan de Vrij, aussi !


Photo : Getty.