Courtois : "Un grand Hazard nous aiderait à gagner des titres" | OneFootball

Courtois : "Un grand Hazard nous aiderait à gagner des titres"

Logo : Real France

Real France

Thibaut Courtois s’est entretenu avec le quotidien AS. Le gardien du Real Madrid a passé en revue de nombreux sujets. Extraits.

Son très haut niveau dans les cages

Je suis fier car je joue à un bon niveau cette année, mais nous devons la terminer par des titres. La saison dernière a également été bonne pour moi, mais nous sommes arrivés en mai sans titres et ça fait mal. La meilleure chose pour nous est de gagner, comme nous l'avons fait récemment avec la Supercoupe d'Espagne.

N’est-il pas dans le meilleur moment de sa carrière ?

Je me sens bien, oui, mais nous faisons un bon travail défensif et cela aide aussi le gardien de but, toute l'équipe. C'est la ligne que je veux maintenir jusqu'à la fin de la saison et c'est ainsi que les titres arriveront.

Son ambition secrète est la Ligue des Champions ?

Mon plus grand rêve est de remporter une Ligue des champions avec le Real Madrid, mais ce n'est pas non plus une obsession. Le Real Madrid est dans l'histoire de la Coupe d'Europe, et faire partie de cette histoire serait très agréable. J'ai remporté de grands titres, comme la Premier League et la Liga, et aussi d'autres en Europe. Mais pour compléter mon palmarès, j'aimerais bien remporter une Ligue des champions avant de prendre ma retraite.

Le match contre le PSG

C'est un adversaire coriace et ce sera un match très difficile et disputé. Ce sera une finale anticipée. Mais le Real Madrid est à un bon niveau et je pense que nous pouvons passer. Ce sera un match dans lequel des détails seront décisifs, comme un arrêt ou un but. L'essentiel sera d'être concentré et uni et d'arriver en forme, sans blessures ni ennuis.

Qui l’inquiète le plus, Messi ou Mbappé ?

Le PSG a de grands joueurs comme Messi, Mbappé, Neymar… mais c'est plus que ça. C'est un bloc complet. Ils ont du talent dans toutes les lignes, mais le football d'aujourd'hui est plus une affaire d'équipes que d'individus parce que si vous avez peur, entre guillemets, de quelqu'un, il s'avère qu'un autre arrive et vous complique les choses. Il est vrai qu'un joueur talentueux peut marquer un but à partir de rien, mais il faut plutôt se soucier de freiner ses vertus en jouant en équipe.

La Copa est-elle aussi un objectif pour le Real ?

Parmi les adversaires en quart de finale, il n'est pas facile d'aller à San Mamés pour jouer l'Athletic. Mais j'aime la Coupe. J'aime ce format à élimination directe car il donne plus d'intérêt et d'excitation au tournoi. D’ailleurs si ça ne tenait qu'à moi, je ferais tout comme ça, du début à la fin. En outre, l'Athletic nous attend avec impatience car nous avons joué trois matchs récemment contre eux et tous les trois ont été équilibrés, dans lesquels n'importe qui aurait pu gagner mais tous ont tourné en notre faveur. Espérons que le match de la semaine prochaine sera le même. L’Athletic est un grand adversaire, une équipe travailleuse qui court et se bat. Mais le Real Madrid ira à San Mamés avec l'objectif d'atteindre les demi-finales, même avec des prolongations et des tirs au but si nécessaire.

L'objectif est le triplé : Liga, Copa et Ligue des champions ?

Le football est compliqué et vous ne savez pas quels obstacles peuvent se dresser sur votre chemin. Nous sommes le Real Madrid et notre objectif est de nous battre jusqu'au bout dans chaque compétition. Nous, les joueurs, le prenons à cœur et c'est notre objectif. Mais nous devons y aller petit à petit. La saison est très longue.

Comment il voit Eden Hazard ?

Je le vois bien. Maintenant, il s'améliore avec les blessures et il s'entraîne très bien. Avant Noël, il a joué deux très bons matchs et à San Mamés, nous avons vu le même Hazard que d'habitude. Mais il y a aussi les décisions de l'entraîneur, et si Vinicius joue bien, il n'y a pas de place pour d'autres ailiers. Tout le monde doit se battre à l'entraînement pour gagner sa place. L'autre jour, je pense que Hazard a fait un bon match contre Elche et nous l'avons vu avec cette initiative de prendre le ballon et d’avancer pour créer des espaces. Un grand Hazard nous aiderait à gagner des matchs et des titres.

Son absence dans les récompenses individuels de l’année

Certains suivent la Premier League, d'autres la Liga, et puis il y a les titres qui sont gagnés au niveau des clubs et au niveau international. Ce sont ceux qui obtiennent les prix parce qu'ils attirent davantage l'attention. Par exemple, j'ai gagné The Best en 2018 parce que j'ai remporté le Gant d'or lors de la Coupe du monde en Russie. C'est pourquoi je ne prends pas ça à cœur. Ce que j'apprécie, c'est que mes coéquipiers, mon équipe et mon entraîneur soient contents de moi. Ce que j'apprécie, c'est l'affection que me portent tous les Madrilènes à chaque fois que je joue au Bernabéu. Si tout cela s'accompagne de trophées individuels, alors tant mieux. Mais ce qui est le plus important, c'est le club.

Les possibles arrivées à Madrid de Mbappé et Haaland

Ce sont évidemment deux grands joueurs, très jeunes, qui marquent une nouvelle ère. Mais, bon, ce n'est pas un problème pour moi. C'est à d'autres personnes de décider. Mais il est clair que ce sont deux grands joueurs et s'ils jouent pour votre équipe, c'est mieux que s'ils jouent pour une autre, mais j'insiste sur le fait que ce n'est pas de mon ressort.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher