Courtois : "Le Clasico ? C'est cool qu'il y ait un peu de feu dans ces matchs" | OneFootball

Courtois : "Le Clasico ? C'est cool qu'il y ait un peu de feu dans ces matchs"

Logo : Real France

Real France

Thibaut Courtois était l'invité de l'émission Noticias #Vamos pour parler du Clasico de dimanche contre le FC Barcelone.

Si la victoire contre le Shakhtar a changé quelque chose avant le Clasico : "C'était important de gagner ce match après la défaite contre Sheriff. On a démarré la saison avec de bonnes sensations. On a concédé un nul contre Villarreal dans un match où on a bien joué et où les deux équipes auraient pu l'emporter. Ensuite il y a eu ce match contre Sheriff mais ça arrive dans le football un match où ça ne veut pas, où tu n'arrives pas à marquer et ton adversaire marque deux magnifiques buts. Contre l'Espanyol, on a fait notre plus mauvais match de la saison mais je crois que la trêve nous a fait du bien, on a gagné et on aborde le Clasico avec un bon feeling."

Préparer un Clasico mentalement : "Quand tu joues ce genre ce match, que tu sois premier ou dernier du classement ne change rien. Un match aussi important qu'un Clasico, les deux équipes seront au rendez-vous. Nous devrons être concentré et mettre beaucoup d'intensité dès la première minute. On doit savoir ce qu'on fait."

La particularité du Clasico : "Ce sont les matchs les plus regardés du monde. On le sent quand on va le jouer, même ici à Madrid. Ce sont des matchs que tous les joueurs veulent jouer. Nous sommes heureux du retour des supporters dans les tribunes, ça donne un plus à ce match. Ça va être un match intense, avec de la rivalité et des brouilles sur le terrain..."

L'ambiance de ces matchs : "Il y a parfois des moments chauds dans le match et oui, il peut y avoir des brouilles mais toujours dans le respect car nous sommes des professionnels. Mais c'est cool qu'il y ait un peu de feu dans ces matchs."

S'il a étudié Ansu Fati : "Je le fais toujours avec l'entraîneur des gardiens. On regarde des vidéos, des actions offensives, les penaltys, les coups-francs... même si le football n'est pas toujours prévisible. Ce que j'ai appris ? Qu'il a beaucoup de qualité à la finition. On l'a vu sur son but contre Valence l'autre jour."

Ancelotti a choisi le 4-3-3 : "On n'en a pas parlé, ce n'est pas à moi de dire comment nous devons jouer. Il peut parfois demander à Casemiro, à moi ou à la défense ce qu'on apprécie le plus et ce qu'on juge meilleur ou pire. On a joué quelques matchs en 4-4-2 et on n'a pas réussi à appliquer ce qu'il avait en tête. C'est bien d'avoir cette flexibilité mais si on va continuer en 4-3-3 comme l'a dit le coach, alors on va s'entraîner tactiquement et préparer au mieux les matchs ainsi."

Un pronostic ? "Je ne préfère pas provoquer le Karma. J'aborde toujours les matchs avec un esprit positif et je pense qu'on va le gagner."

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher