Copa Libertadores 2022 : trois nouveaux qualifiés | OneFootball

Copa Libertadores 2022 : trois nouveaux qualifiés

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

Après Palmeiras, trois équipes ont profité de la première session de la semaine pour composter leur billet pour les huitièmes.

Après Palmeiras la semaine dernière, trois autres équipes ont validé leur place en huitièmes de finale. Sans surprise, et bien qu’un peu à la peine en championnat, Flamengo n’a jamais tremblé face à une Universidad Católica privée de son nouvel entraîneur, Ariel Holan, positif à la COVID-19, et qui a souffert dès le départ en raison de la pression et de l’intensité mises par le Mengão. Arão a marqué dès la sixième minute, le trio De Arrascaeta – Bruno Henrique – Gabigol a encore pesé et Flamengo a déroulé, à l’image de la séquence collective entraînant le deuxième but, celui qui scellait définitivement le suspense, œuvre d’Everton Ribeiro peu avant la pause. Le Flamengo de Paulo Souza a donc assuré sa qualification, a trouvé un bel équilibre derrière avec la paire Rodrigo Caio – Pablo, mais cette maîtrise sur ce match devra être confirmée alors que la pression reste forte sur les épaules du coach portugais.

La maîtrise, le Corinthians n’en a pas eu. Même s’il sort de la Bombonera avec un nul qui devrait lui assurer la qualification (le Deportivo Cali pouvant revenir à hauteur la nuit prochaine mais devant affronter Boca à la dernière journée), le Timão a souffert, n’ayant pas la possession, jouant une vingtaine de minutes en infériorité, mais parvenant donc à conserver ce point. Face à lui, Boca a fait preuve d’intensité, exerçant une pression constante et montrant un visage bien différent de celui présenté face à Racing, et s’est montré patient pour d’abord égaliser (Du Queiroz avait ouvert la marque sur coup de pied arrêté au quart d’heure) avant de finalement perdre quelque peu le fil dans un deuxième acte marqué par les fautes et la nervosité. Ce nul fait donc les affaires des Brésiliens car Boca ne devra surtout pas perdre lors de l’ultime journée, voire s’imposer sur le Deportivo Cali venait à s’imposer face à Always Ready.

Reste que la soirée fut belle pour l’Argentine. En déplacement au Brésil, Estudiantes a décroché la deuxième victoire de toute son histoire en terres auriverdes, treize ans après celle face à Cruzeiro l’année du titre. Pour cela, les Pinchas du Ruso Zielinski ont contrôlé un adversaire qui n’a finalement été réduit qu’à un sursaut de fin de match, un peu comme à l’aller. Conséquence, Estudiantes se qualifie et s’est déjà assuré de remporter son groupe. Autre Argentin heureux, Talleres. Dans l’ombre de Flamengo, la T se déplaçait au Pérou pour défier le Sporting Cristal et a sorti la tenue de combat pour résister aux Celestes, notamment après l’exclusion de Michael Santos en début de second acte. Les hommes de Pedro Caixinha s’en sont ainsi remis alors à Guido Herrera, parfait dans ses buts, face à un Sporting Cristal qui a globalement dominé mais a longtemps peiné à se procurer de réelles situations de but. Talleres est donc assuré de la deuxième place, pour la première fois de son histoire, la T sera du rendez-vous des huitièmes de finale.

Des huitièmes que Peñarol ne verra pas, incapable de s’imposer chez lui face au Cerro Porteño (0-0) et s’accrochant désormais à l’espoir qu’Olimpia ne s’impose pas cette semaine pour rêver encore de Sudamericana, alors que The Strongest, accroché à Caracas (0-0), se retrouve sous la menace d’un Athletico Paranaense qui pourrait reprendre son destin en main en cas de succès cette semaine.

Caracas 0 – 0 The Strongest

RB Bragantino 0 – 1 Estudiantes

Peñarol 0 – 0 Cerro Porteño

Boca Juniors 1 – 1 Corinthians

Flamengo 3 – 0 Universidad Católica

Sporting Cristal 0 – 0 Talleres

À propos de Publisher