CONCACAF Champions League 2021 : la cinquième étoile des Rayados | OneFootball

CONCACAF Champions League 2021 : la cinquième étoile des Rayados

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

Deux Mexicains, onze titres dans l’épreuve, un stade en feu, la finale de CONCAChampions entre les grands spécialistes América et Rayados n’a pas seulement préparé à la fiesta grande que sera la Liguilla mexicaine, elle a définitivement, s’il le fallait, assis la domination regio sur l’épreuve ces dernières années.

Pour la troisième année de rang, la CONCAChampions reste à Monterrey. Après l’intermède Tigres l’an passé, l’autre club de la ville, les Rayados a repris un trophée glané en 2019 mais surtout remporté déjà quatre fois auparavant. Pour y parvenir, les hommes de Javier Aguirre ont profité du fait d’accueillir dans leur géant d’acier. Le 4-3-3 du Vasco a choisi d’étouffer son adversaire. D’entrée de partie, les Rayados pressaient haut, asphyxiaient des Águilas incapables de ressortir le ballon et qui concédaient de multiples occasions : une tête plongeante à bout portant de Charly Rodríguez à la deuxième minute, une frappe de Funes Mori parfaitement claquée par Memo Ochoa à la cinquième puis la délivrant, une nouvelle combinaison rapide côté gauche conclue par le Mellizo après un centre parfait de Jesús Gallardo mais surtout une énorme erreur de Sebastián Cáceres qui avait remis l’attaquant des Rayados en jeu. Assommé, l’América souffrait encore, voyant ses carences défensives exposées par les transitions rapides des Rayados, mais commençait, au fil des minutes à monter ses lignes et prendre un peu plus le contrôle de la partie. En termes d’opportunité, le résultat était maigre, une frappe enroulée non cadrée de Roger Martínez à la demi-heure, un coup franc dangereux de Richard Sánchez, telles étaient les seules émotions des visiteurs dans ce premier acte.

Javascript is required to use OS Responsive Image GalleryOS Responsive Image Gallery with awesome layouts and nice hover effects, Drag&Drop, Watermark and stunning Fancybox features. Tags: responsive image gallery, joomla gallery, joomla responsive gallery, best joomla gallery, image joomla gallery, joomla gallery extension, image gallery module for joomla 3, gallery component for joomla ©2017 OrdaSoft.com All rights reserved.

Au retour des vestiaires, le scénario ne changeait pas, l’América essayait d’avoir le ballon, Monterrey savait attendre patiemment mais surtout par ses transitions rapides se montrait le plus dangereux, profitant des nombreux espaces laissés par une arrière garde de l’América toujours débordée de toutes parts. Les entrées de Sebastián Córdova et Nicolás Benedetti ne changeaient rien, l’América ne parvenait pas à trouver le moindre espace, la moindre opportunité alors que côté Rayados, les occasions de plier l’affaire se multipliaient à l’image de l’énorme opportunité pour Vincent Janssen à dix minutes de la fin, sauvée sur la ligne par Sebastián Cáceres.

Qu’importe les neuf minutes de temps additionnel accordées par les arbitres, jamais les Rayados n’ont fait trembler leur Gigante de Acero, le frustrant surtout de ne pas avoir donné une plus grande amplitude au score. Il y a eu tout de même un dernier frisson, celui de l’ultime occasion du match : une barre trouvée par Viñas suivie d’une action confuse longtemps révisée au VAR avec suspicion de main et de faute de Maxi Meza, mais rien n’y a fait. Fernando Hernández sifflait la fin du match, tout un stade pouvait exulter, les Rayados décrochent leur cinquième CONCAChampions, poursuivent leur incroyable série de cinq victoires en autant de finales disputées dans l’épreuve, et surtout reprennent le trophée des mains du rival local pour, à leur tour, retourner défendre l’honneur mexicain à la Coupe du Monde des clubs.

Photos : 2021 Getty Images

À propos de Publisher