Club : László Bölöni : « Il y a des faiblesses » | OneFootball

Club : László Bölöni : « Il y a des faiblesses »

Logo : Socios FC Metz

Socios FC Metz

L’ancien international roumain a été présenté à la presse ce matin et devrait faire ses débuts en tant qu’entraîneur de l’équipe première très prochainement.

Passé par Nancy (entre 1994 et 2000), László Bölöni n’est pas étranger à la Lorraine, loin de là : « Je pense être resté dans la mémoire des Lorrains, pour de bons et de moins bons souvenirs (rires). J’y ai passé de très bonnes années. J’ai ici une pensée pour Carlo Molinari, que je salue tout particulièrement ». Sollicité par les dirigeants messins après l’officialisation du départ de Frédéric Antonetti, il n’a pas hésité longtemps avant de se lancer dans l’aventure : « Cela fait longtemps que l’on se connaît avec Pierre Dréossi, nous avons notamment travaillé ensemble au stade rennais. Et bien plus récemment au Panathinaïkós. Il y a une confiance mutuelle qui s’est installée entre nous et j’aimerais que l’on reproduise les performances que l’on a connues ensemble dans le passé ».

Occupé par ses responsabilités successives au sein de plusieurs clubs (en Europe, mais aussi au Moyen-Orient), Bölöni a avoué ne pas être totalement familier avec l’effectif messin : « Je dois reconnaître que je n’ai pas suivi les récentes performances du FC Metz. Mais depuis que j’ai été confirmé comme entraîneur, j’ai étudié les composantes de l’équipe et ai pris des informations pour connaître au mieux les profils des joueurs. J’ai deux ou trois semaines pour bien analyser la situation. Il y a du potentiel, mais il faut aussi dire qu’il y a des faiblesses, qu’il faudra éliminer […] L’objectif est aussi de former des jeunes joueurs de qualité capables d’intégrer l’effectif professionnel : nous y travaillerons tous ensemble ». Le technicien roumain a également glissé une information concernant l’identité de son prochain adjoint : «

Concernant le staff, il a été décidé de Christophe Delmotte nous accompagnera en tant qu’adjoint […] Les autres membres du groupe sont compétents et de bonne volonté, et continueront l’aventure avec nous s’ils le souhaitent ».

Le cas Lamkel Zé interroge. Sous contrat avec le Royal Antwerpen (qu’a également entraîné Bölöni), l’avant-centre camerounais a récemment fait part de ses envies de poursuivre avec le FC Metz : « Didier (Lamkel Zé) a de véritables qualités sportives, mais il doit absolument laisser son caractère irritant derrière lui pour ne pas risquer de défaire le collectif. Nous n’avons pas encore pris de décision le concernant, mais il doit changer ».

Le nouvel entraîneur messin a également fait part de ses ambitions, à savoir, de permettre au club de sortir du lot cette saison : « La nouvelle formule du championnat est valorisante pour le club même si la saison s’annonce longue et compliquée. Et oui, la concurrence sera rude ». L’expérience semble être le maître-mot dans le choix des nouvelles têtes encadrantes. A bientôt 70 ans, László Bölöni en a à revendre. Reste à savoir si l’effectif dont il disposera la saison prochaine lui permettra de tirer son épingle du jeu.

A.V.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo : FC Metz

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher