Clermont - Stade rennais / Genesio : « Se concentrer sur nous » | OneFootball

Clermont - Stade rennais / Genesio : « Se concentrer sur nous »

Logo : Stade Rennais Online

Stade Rennais Online

Avant un déplacement à Clermont dimanche, Bruno Genesio était présent en conférence de presse ce vendredi. Groupe : On a toujours Romain Salin qui est out ce week-end, en soins. (...)

Groupe : On a toujours Romain Salin qui est out ce week-end, en soins. Flavien Tait est toujours absent aussi et Jérémy Gélin sur le bon chemin. On espère le revoir bientôt avec nous sur les terrains.

Tait : Adducteurs toujours, il y a un protocole mis en place, et on prendra le temps nécessaire pour le remettre sur pied. C’est difficile car c’est une zone un peu sensible, ça peut être 3-4 semaines voire un petit peu plus. Pas sûr (de le récupérer après la petite trêve de fin janvier, ndlr).

Sulemana : Il est rentré mais a fait un long voyage, via la Belgique, avec beaucoup de fatigue et un décalage de température assez important. Il ne sera pas concerné par le match de ce week-end. On a pensé qu’il était préférable de le laisser un peu récupérer, à la fois de la déception avec sa sélection nationale, de la fatigue engrangée, de la différence de température, pour qu’il puisse aborder dès la semaine prochaine la préparation de Lorient en amical, mais surtout celui de Brest. Il était déçu mais avait envie très vite de se consacrer à l’équipe. Si on l’avait écouté, il serait venu jouer avec nous à Clermont. Ça prouve qu’il est motivé, qu’il a envie, qu’il est prêt à faire une bonne deuxième partie de saison avec nous.

Voir les matchs de Sulemana à la CAN : Moi très peu, car on travaille quand même l’après-midi, on n’a pas le temps de regarder trop la télé. On la regarde sur notre futur adversaire ou sur notre jeu pour s’améliorer. J’ai des gens dans mon staff qui sont là pour ça. L’individu brille par le collectif. Quand l’équipe n’est pas performante, c’est difficile de se mettre en évidence pour les individualités.

Suivre les joueurs à la CAN : Je les laisse tranquille car je pense que quand on est dans des compétitions comme ça, et encore plus vu la situation, ils ont besoin de se concentrer et pas d’avoir d’autres informations. Flo (Maurice) fait le lien ainsi que Thomas Choisnard pour suivre l’évolution physique des différents joueurs. ce n’est pas la peine qu’ils aient 5-6 messages de divers personnes au club. Je sais qu’ils souffrent beaucoup de la chaleur, j’ai les retours de mon staff.

Salin : Ça n’a rien à voir avec sa première blessure. C’est un problème au soléaire et non plus au mollet. A priori rien de très grave, mais il vaut mieux prendre le temps. Ce sont toujours des blessures mal placées dans cette région là.

Défaite de Clermont face à Strasbourg : Strasbourg a fait un bon match, une bonne première mi-temps avec un pressing haut. Ensuite ils ont exploité les occasions, être solides. Clermont ne se renie pas, malgré les moins bons résultats en ce moment. C’est une équipe qui continue à jouer avec ses principes offensifs et défensifs. Ils sont un peu handicapés par certaines absences. Elle reste difficile à manoeuvrer chez elle, a du caractère aussi. Dans ce championnat aucun match n’est facile. Il y a très peu d’écarts entre la 2e et la 10e place, ça montre que chaque week-end, un peu comme la Premier League, ça devient un vrai combat. Les équipes les plus régulières dans la performance et le contenu des matchs qui seront au bout.

Matchs plus faciles que d’autres : On se l’est rendu facile. Quand vous regardez Bordeaux, ils n’avaient perdu que 1-0 face à Marseille avec une épidémie de covid, ils avaient perdu 3-2 chez eux contre Lille, fait 2-2 contre Lyon. Il n’y avait pas d’équipe qui leur avait mis 4, 5 ou 6 buts d’écart. Ça veut dire qu’ils sont en difficulté mais que nous aussi on a pris le match par le bon bout. On a contribué à se rendre le match plus facile. Il faut être lucide par rapport à ça.

Rigueur jusqu’à la J38 : Il faut prendre les matchs les uns après les autres. On a un groupe très jeune, quand on était 2e, qu’on a eu beaucoup de louanges, peut-être que ça nous a plus perturbé qu’autre chose. Vu les écarts, le classement va bouger chaque journée, sauf Paris. Ça ne voudra certainement pas dire grand chose avant que ça se décante le dernier mois ou les 5-6 dernières journées. C’est pour ça qu’il faut se concentrer sur nous, notre jeu, ce qu’on doit améliorer, continuer à bien faire ce qu’on fait bien, et ne pas trop se soucier de la place qu’on occupe.

Apprendre à réagir : Ça veut certainement dire qu’elle manque un peu de caractère mais c’est aussi un petit peu normal. On en parle pas beaucoup mais on joue avec une équipe très très jeune. La moyenne de notre défense en ce moment, c’est 20 ans. Les 4 défenseurs et gardien, c’est 20 ans. Au contraire, je me dis que faire ce qu’on fait avec de tels jeunes joueurs, c’est plutôt très encourageant et valorisant. Il nous manque peut-être un peu de caractère, d’âme de leader quand on est menés pour se retrousser les manches, repartir et ne pas baisser la tête. On travaille là-dessus. On les met dans des situations d’échec ou d’infériorité qui peuvent se reproduire en match pour les habituer à ça. Mais on ne peut pas non plus demander de jeunes joueurs, dans l’âge ou l’expérience… Si on fait le total des matchs de Ligue 1 entre Dogan, Lorenz, Loic, Warmed et Adrien, je suis pas sûr qu’on arrive à 100 matchs à eux 5. Je l’ai choisi ? Oui, et je l’assume. On n’en parle pas beaucoup, mais vous en connaissez une équipe dans les 5 premiers en championnat avec une moyenne d’âge de 20 ans en défense ? Citez moi en une si vous en avez une.

Janvier période clé : On dit souvent que c’est à partir de mars que tout se joue. Vu le championnat, ça se joue à partir du mois de janvier, jusqu’à la fin. C’est vrai que cette période, avec nos joueurs à la CAN, il faut la passer du mieux possible. On ne l’a pas bien débuté avec cette élimination qui nous fait encore très mal, et le match à Lens. On a su relever la tête, ça prouve qu’on a une capacité de réaction d’un match à l’autre, pas encore à l’intérieur d’un même match. C’est quand même intéressant. Il faut enchainer maintenant dimanche.

Amélioration de la compétitivité en Ligue 1 / total de points pas très élevé pour les 2e et 3e : Beaucoup d’équipes jouent. Le championnat est très agréable, on voit de très bons matchs. Il n’y a aussi pas d’équipes ayant su être régulières dans la performance pour avoir un peu plus d’avance. Le 2e et 3e tournent à environ 2 points de moyenne par match, là on n’y est pas. La qualité des matchs est supérieure ? Je trouve, dans le jeu en tout cas. En janvier les terrains sont toujours moins bons et les conditions plus difficiles, mais on voit quand même beaucoup d’équipes essayant de jouer. Clermont ne se renie pas, ils continuent à jouer, à produire du jeu. Ça montre sûrement que la qualité est supérieure à ce qu’il a pu être.

Défense solide : Oui, ce qui prouve qu’on a fait le bon choix (il tire la langue, et rit). La défense est bonne si devant elle, elle est suffisamment protégée par les milieux et les attaquants ayant un rôle de premier rideau. C’est toujours un ensemble de choses. Si on marque et qu’on est la 3e attaque du championnat, c’est aussi qu’il y a un bon travail de préparation fait par nos milieux. Tout est lié. Ça reste un travail collectif avant tout.

4-4-2 mieux adapté : Je m’adapte aux joueurs à disposition. 4-4-2 ou 4-3-3 correspondent très bien aux qualités des uns et des autres. Parfois j’ai des absents ou un peu moins bien et c’est la raison pour laquelle on peut passer d’un système à l’autre. Je ne pense pas que le 4-4-2 soit plus adapté que le 4-3-3 pour être plus solide, efficace. Ça dépend des périodes, de l’état de formes de certains de joueurs, de l’adversaire. J’avais dit en début de saison qu’on utiliserait ces deux systèmes là et c’est important de pouvoir varier pour surprendre, et pour sortir les joueurs un peu de leur zone confort de jouer toujours dans le même système.

Majer : Le but n’était pas de le piquer. C’est un garçon qui travaille très bien à l’entraînement, qui veut lui-même travailler encore plus que ce qu’on lui demande. Il a fait des matchs extraordinaires avec nous. A l’image de l’équipe, tout est allé très vite pour lui avec des comparaisons à Luka Modric, des bruits de couloir comme quoi le Real Madrid voudrait le recruter. C’est un jeune joueur lui aussi. Il vient d’avoir 24 ans, c’est sa première expérience à l’étranger, tout ça a pu lui mettre une pression un peu négative. Il a envie de progresser, de s’épanouir ici et qui est un grand professionnel. Le but n’était pas de le piquer, mais aussi de le protéger parce qu’il était un peu moins bien. On avait avec Lovro et Flavien une complémentarité qui faisait que le danger pouvait venir d’un peu plus de différents endroits. L’absence de Flavien est quelque chose de préjudiciable dans notre jeu.

Doku : J’ai bien aimé son match contre Bordeaux. Souvent il aime prendre le ballon dans les pieds et ensuite se servir de ses qualités de vitesse, de dribbleur. Il a varié son jeu, il a été capable de donner et redemander sur des une-deux, courses dans le dos de l’adversaire. J’ai bien aimé son implication défensive. Il a fait de gros progrès. A l’entraînement il a travaillé là-dessus.

Blessure de Flavien Tait change t-il quelque chose au mercato : Non, ce n’est pas d’actualité.

Troisième meilleure attaque synonyme d’Europe en fin de saison : Il y a de grandes chances, surtout quand on a deux joueurs à 10 buts, il reste 17 matchs. En général quand vous avez deux joueurs à 15-20 buts en fin de saison, vous êtes pas loin du compte. Il faut aussi avoir une défense solide. C’est un signe de bonne santé. La différence de buts n’est pas neutre.

Prêt de Matthis Abline : C’est pour moi une opportunité pour nous et pour lui de franchir un pallier supplémentaire très rapidement. C’est un joueur sur lequel je compte énormément, sur lequel le club compte énormément. Je pense que ça peut être le futur avant-centre du Stade rennais, un vrai avant-centre un peu comme Gaëtan, attiré par le but. La difficulté, c’est qu’aujourd’hui on ne proposait pas beaucoup de temps de jeu en Ligue 1 car il y a beaucoup de monde à ce poste là. Il nous paraissait important de pouvoir l’évaluer, et pour lui d’évoluer dans un club de Ligue 2 qui joue le haut de tableau avec un entraîneur qui fait bien travailler ses joueurs et son équipe, qu’on connait très bien, un club professionnel avec de belles structures. Je pense que c’est le bon choix, on ne l’a pas forcé. On a eu quelques discussions avec lui, que ce soit Florian ou moi-même, ou avec son conseiller. Je pense qu’il a pris la bonne décision. C’est un peu à l’image de ce qu’on avait fait avec Lorenz. On voit qu’aujourd’hui Lorenz est compétitif avec nous, et je pense que ce sera pareil pour Matthis car il a le potentiel et les qualités.

Doku revanchard : Pas revanchard mais frustré pour un joueur en forme qui sortait d’un Euro intéressant, une fin de saison avec nous où il avait été très bon. Le danger est de vouloir aller trop vite et de faire trop de choses, mais ce n’est pas le cas. Il est en train de progresser dans certains domaines, notamment sur l’investissement défensif, son jeu sans ballon. Ça prouve que c’est quelqu’un qui sait où il veut aller, intelligent, et travaille bien. Il a amélioré certains points pendant sa blessure, notamment l’utilisation de son pied gauche, et ça c’est une bonne nouvelle.

Clermont : On les avait observé déjà avant le match de Strasbourg. Peut-être qu’ils vont changer de tactique par rapport à nous.

Fin des jauges : Et pas que de ça. Si j’ai bien compris, on va retrouver une vie à peu près normale bientôt. Je pense que c’est une très bonne nouvelle pour tout le monde. Evidemment qu’on a besoin des supporters, c’est une très très bonne nouvelle.

Derby OL - ASSE : Evidemment je vais le regarder. Vous savez l’histoire que j’ai avec Lyon et les derbys. Evidement que je suis supporter lyonnais. Ça reste un grand club Saint-Etienne, je trouve dommage à l’image de Bordeaux que ces grands clubs soient en difficulté, on a besoin d’eux en Ligue 1.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher