Clément Carpentier : “Il y a un terreau dangereux, avec un entraineur qui manque un peu de charisme” | OneFootball

Clément Carpentier : “Il y a un terreau dangereux, avec un entraineur qui manque un peu de charisme”

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

« Il y a un terreau qui fait que si ça tourne mal, ça peut très mal tourner car on est en manque de joueurs institution ; qui sont depuis longtemps au club, qui ont un sentiment d’appartenance. Quand vous voyez que c’est Yacine Adli qui est obligé de sortir du bois alors que malheureusement pour nous, il jouera pour le Milan AC l’année prochaine. Il y a Laurent Koscielny qui est blessé un match sur deux. Benoit Costil qui ne s’investit peut-être plus autant qu’à un certain moment et on peut le comprendre aussi car il en a fait beaucoup pour ce club et pendant très longtemps. Aujourd’hui, il y a un terreau dangereux, avec un entraineur qui manque un peu de charisme. C’est peut-être lui aussi qui devrait élever la voix au bout d’un moment. Après le match, on a vu que c’était son directeur sportif qui a élevé la voix pendant que lui disait qu’il fallait avoir la positive attitude. On a deux personnes qui ne sont pas sur la même longueur d’onde donc à un moment il va falloir se mettre d’accord et il va falloir arrêter les discours. Ces discours, on les entendu depuis le début de la saison un peu, on les a entend beaucoup en deuxième partie de saison l’année dernière où la série de résultats était tout aussi dramatique. Il faut peut-être aussi y aller sur le terrain. Je ne suis pas sûr que ce soit une question d’état d’esprit car il y a des problèmes qui sont techniques et tactiques sur le joueur qui pose beaucoup problème […] Ce qui me dérange un peu et c’est triste pour les Girondins de Bordeaux c’est ce que cette équipe renvoie vis-à-vis de l’adversaire. Aujourd’hui je rentre sur le terrain, je suis adversaire des Girondins de Bordeaux, je sais qu’à 3-0 je peux continuer à aller leur mettre la pression, ils vont commencer à paniquer à 4-2 de toute façon et je vais commencer à jouer. Pareil, Bordeaux est arbitré comme une petite équipe. Ils ne sont plus arbitrés comme un grand club. Il y a plein de choses comme ça qui fait que ce que l’équipe renvoie aujourd’hui n’est vraiment pas un bon signe ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher