Christophe Hutteau : « Ne boudons pas notre plaisir. Il y a dix jours le club n’existait plus, aujourd’hui il existe, il est en Ligue 2, il conserve son statut professionnel » | OneFootball

Christophe Hutteau : « Ne boudons pas notre plaisir. Il y a dix jours le club n’existait plus, aujourd’hui il existe, il est en Ligue 2, il conserve son statut professionnel »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Christophe Hutteau, agent de joueurs et de joueuses, est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux sur la pelouse de Rodez (3-0), pour les compte de la 2ème journée de Ligue 2 BKT.

« Ecoutez c’est très agréable. Au-delà de la victoire, ce qui est très agréable c’est de voir toutes ces scènes de joies, cette communication, cette communion dans ce jeune groupe, avec le staff technique, avec les supporters. Je trouve qu’il y avait longtemps que nous n’avions pas vu de tels moments et ressentis autant de choses aussi positives. »

La bonne nouvelle vient aussi des jeunes qui ont confirmé après leur bon premier match face à Valenciennes. C’était dans un contexte particulier, à l’extérieur, dans un petit stade.

« Oui complètement ! Bien sûr qu’il faut rester mesuré, bien sûr qu’il ne faut pas croire que tout est arrivé, que tout va être rose, nous sommes complètement d’accord sur ça, mais ne boudons pas notre plaisir. Il y a dix jours le club n’existait plus, aujourd’hui il existe, il est en Ligue 2, il conserve son statut professionnel. Tous ces jeunes joueurs ont fait nul lors de la première journée contre Valenciennes, ils vont gagner à Rodez. David Guion disait que même Toulouse l’année dernière, même Caen ne l’avaient pas emporté à Rodez. Oui l’opposition n’était pas très très exceptionnelle mais bon n’enlevons pas à tous ces jeunes, à toute cette équipe le mérite qu’ils ont de compter 4 points au bout de deux journées. Vous n’êtes pas sans savoir l’esprit critique qui est le mien donc quand il y a des choses positives il faut le dire, il faut le reconnaître et puis il faut les féliciter. Après nous sommes tous d’accord que ce n’est pas avec cette équipe que tu arriveras à remonter. Il faut impérativement la renforcer mais les dirigeants n’ont pas besoin de nous pour le savoir et ce que j’espère c’est qu’ils réussiront à le faire. Et avec ces jeunes en complément, ça créer une dynamique et ça c’est génial ! »

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher