Christiane Endler (OL) : « On a vu que ça paye bien de miser sur Lyon » | OneFootball

Christiane Endler (OL) : « On a vu que ça paye bien de miser sur Lyon » | OneFootball

Icon: Coeurs de Foot

Coeurs de Foot

·21 mai 2022

Christiane Endler (OL) : « On a vu que ça paye bien de miser sur Lyon »

Image de l'article :Christiane Endler (OL) : « On a vu que ça paye bien de miser sur Lyon »

Arrivée à l'OL pour remporter le trophée de la Ligue des Championnes, Christiane Endler n'a pas caché sa grande satisfaction d'avoir réussi son pari, en l'emportant 3-1 face au FC Barcelone, pourtant "favori".

Coeurs de Foot - Qu'est-ce que ça vous fait de récupérer ce trophée pour Lyon ?


Vidéos OneFootball


C'est magnifique, c'est une soirée incroyable, c'était le meilleur scénario possible pour nous.

Coeurs de Foot - Tu te blesses légèrement à un moment du match. Est-ce que tu pensais sortir à ce moment-là ?

Non non. Je me fais mal, mais ce n'était pas une blessure, c'était une crampe, c'était ma première crampe (rires), et pour une finale c'était difficile, mais ça allait, tout va bien.

Coeurs de Foot - Vous vouliez impérativement récupérer ce trophée ? C'était un titre important pour vous ?

Oui c'était important pour nous, pour le club de récupérer ce trophée, pour le foot féminin aussi, pour montrer que le niveau en France est élevé, et qu'on voulait récupérer le trophée à tout prix. C'est une finale de Champions League, le tournoi le plus important dans le monde en club.

Coeurs de Foot - Étrangement Lyon n'était pas favori, est-ce que vous aviez eu vent de cela ?

Oui on a vu que ça paye bien de miser sur Lyon (rires), et j'espère que beaucoup de personnes sont riches maintenant grâce à nous (rires). Non c'était bizarre parce que je pense que les gens ont la mémoire courte, le foot féminin ne doit pas se baser sur l'année dernière avec la victoire de Barcelone, nous en avons 8 à Lyon et ce n'est pas donner à tout le monde.

Coeurs de Foot - Craigniez-vous tout de même un scénario contre vous ? N'aviez-vous pas la pression ? Non non, on a l'expérience, toute la pression c'était pour Barcelone et nous nous savions ce que nous avions à faire sur le terrain et nous y sommes arrivés.

À propos de Publisher