Cassama, premières questions concernant la nouvelle vague rémoise

Logo : OneFootball

OneFootball

Romain Welter

Image de l'article : Cassama, premières questions concernant la nouvelle vague rémoise

Le Stade de Reims a décidé de tourner une page. Jacques-Alaixys Romao a quitté le club après deux belles saisons en Champagne.

L’influence de l’international togolais semblait déjà s’être réduite depuis l’émergence de Moreto Cassama.

Ce joueur, formé au FC Porto, est arrivé comme comme une véritable bouffée d’air frais au sein de l’équipe de David Guion. Très à l’aise techniquement, trouvant des angles de passes inédits et n’ayant pas peur de prendre des risques, Cassama s’est imposé lors des derniers matches de la saison 2019/2020 comme une sentinelle capable d’incarner un nouveau style de jeu plus ambitieux.

Oui mais… Oui mais la saison passée, il a pu profiter de l’effet de surprise car personne ne le connaissait et de plus, il bénéficiait de l’énorme travail de la doublette Romao-Chavalerin au niveau défensif.

Romao étant parti, il est fort probable que le troisième homme du milieu rémois soit la recrue Valon Berisha. L’international kosovar peut certes fournir de gros efforts à la récupération mais reste malgré tout plus attiré par le jeu offensif et aura certainement d’importantes responsabilités dans ce secteur.

Alors Cassama saura-t-il également effectuer tout le travail défensif attendu d’une sentinelle sans un véritbale premier rideau qui ne lui laissera plus que les miettes à gérer ?

De plus, le Bissaoguinéen sera clairement ciblé par les entraîneurs adverses cette saison puisqu’il sera souvent à l’origine des transitions rémoises et que son jeu fait de prises de risques est logiquement sujet aux erreurs.

La capacité de Cassama à s’adapter à ces nouvelles conditions sera sans doute une des clés pour cette saison rémoise. Il faut espérer que le joueur réussira à démontrer qu’il est bien destiné à une très grande carrière.