Bruno Fievet en dit plus sur “Le Club Scapulaire”, partie de son projet

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fgirondins4ever.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F02%2Fbandicam-2020-02-15-22-19-32-085.jpg&q=25&w=1080

Sur ses réseaux sociaux, le candidat au rachat des Girondins de Bordeaux, Bruno Fievet, en a dit un peu plus sur une partie de son projet, à savoir “Le Club Scapulaire”, qui regroupe des entrepreneur bordelais.

“Bonjour à tous,
Le club scapulaire qui regroupe des entrepreneurs bordelais a vu le jour récemment afin de permettre aux entrepreneurs amoureux des Girondins de s’investir dans le projet et d’en devenir des acteurs.
Cette initiative que je porte avec un groupe d’entrepreneurs locaux a fait des émules puisque c’est désormais les artisans et les commerçants qui souhaitent, sous une autre forme, participer au renouveau des Girondins.
Ainsi un collectif s’est créé afin d’organiser sur toute la région Nouvelle Aquitaine, avec des référents locaux, des sections composées d’artisans et commerçants, qui pourront acheter pour eux et leurs clients des abonnements au Matmut.
Le club organisera les déplacements en bus en collaboration avec les référents des différentes sections pour faciliter l’accès au stade et leur offrir un bel accueil et faire vivre cette nouvelle communauté afin de les aider à profiter au maximum de l’expérience au stade.
Les récentes discussions menées cette semaine et la volonté des collectivités de s’investir (collectivités que j’ai contactées suite à ces échanges) montrent qu’entre 6000 et 12000 abonnements pourraient ainsi être vendus des la première saison! De quoi garnir le virage nord, qui serait le nouveau terrain de jeu de nos artisans commerçants et de leurs clients.
Amis artisans et commerçants de toute l’Aquitaine, n’hésitez pas à m’écrire pour plus de renseignements et rejoindre le mouvement.
Ensemble nous pouvons écrire une nouvelle histoire.
Vive les Girondins, allez Bordeaux!”

À propos de Publisher