Bruges/PSG – Les tops et flops : Kimpembe, Marquinhos, Messi, Navas, Paredes et Wijnaldum

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Ce mercredi, le Paris Saint-Germain a fait match nul 1-1 (voir résumé ici), contre Bruges lors de la 1ere journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Le Paris Saint-Germain est totalement passé à côté du match et n’a pas eu l’attitude attendue pour un match de ce niveau. Bruges a dominé dans presque tous les compartiments du jeu, sauf la possession du ballon qui est restée parisienne. Mais le PSG n’a jamais su utiliser sa possession correctement et Bruges a livré un match bien plus efficace. On vous présente les tops et les flops de cette victoire.

Tops –

La charnière centrale : un duo Kimpembe/Marquinhos solide

Quand Paris souffre en Ligue des Champions, il peut compter sur son duo de défenseurs. Marquinhos est l’âme de cette équipe a su couper un bon nombre d’actions dangereuses. Kimpembe a lui été solide, bien qu’encore trop irrégulier à la relance. Mais si le score est resté à 1-1, c’est aussi grâce à eux qui n’ont rien lâché. Comme les latéraux ont souffert, Marquinhos et Kimpembe ont été à la limite plus d’une fois, mais finalement, ils sauvent l’essentiel, le match nul.

Ander Herrera : le nouveau buteur du PSG.

Heureusement qu’il marque en ce début de saison, car cela pourrait devenir compliqué pour le PSG. Il ne lâche rien et joue comme si c’était son dernier match. Mais comme ses coéquipiers de la défense, il n’a pas pu tout colmater, il a joué avec envie et sa prestation est à mettre en avant dans un milieu parisien qui a totalement pris l’eau face aux Belges. Herrera marque des points chez Pochettino et sa présence lors du prochain match est espérée au vu de son niveau actuel.

Lionel Messi.

On ne doutait pas de la voir performer, mais cela a pris du temps. Il a beaucoup jaugé en première mi-temps avant de commencer à prendre le jeu à son compte. Et là, ça change tout. Il casse les lignes, percute, joue avec ses équipiers, trouve la barre transversale et se crée des occasions, voilà Messi déjà de retour à un niveau très satisfaisant. Il ne lui a pas manqué grande chose pour donner l’avantage aux siens, mais il faut croire que ce n’était pas le jour de chance pour Paris.

Keylor Navas.

Navas, on le présente plus, il est en quelque sorte le taulier de cette équipe, il est expérimenté et encore une fois Paris lui doit beaucoup de ne pas perdre. Avec ses 6 arrêts, il a montré à Donnarumma qu’il était encore là. Navas est consciencieux, il ne laisse rien au hasard. Il ne peut rien sur le but, mais hormis cela, il a tout repoussé. Encore un match important de l’homme fort parisien. 

Flops –

Des joueurs pas au niveau.

Il n’y a pas un, mais bien plusieurs joueurs qui sont passés à côté de leur match. Wijnaldum et Paredes sont même sortis à la mi-temps, ce qui montre qu’ils ont échoué dans leur tâche. Hakimi n’a pas réussi ce qu’il fait habituellement et les entrants en jeu n’ont rien apporté (hormis Nuno Mendes). Neymar est hors de forme et cela fait beaucoup même pour un PSG au-dessus sur le papier. Mais toutes ses défaillances ont largement handicapé les autres joueurs, qui ont coup subi les assauts avec un retard important. Le football se joue à 11, si deux ou trois éléments se ratent à ce point, c’est mission impossible pour gagner sereinement.

Le manque d’envie et d’intensité.

Qui dit manque d’envie, dit manque d’intensité. C’est bien pour cela que Bruges a pris petit à petit les commandes du match. Paris a moins couru et fait moins de sprints, cela est fortement préjudiciable quand on veut gagner. Surtout, l’absence de révolte est pesante et pour le moins inquiétant. Bruges a montré ce qu’il fallait faire, mais les joueurs du PSG semblent peu enclins à faire des efforts. Espérons que cela soit un jour sans, sinon Pochettino a du travail pour faire passer le message.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher