Bruges/PSG – Clement « Il y a beaucoup de fierté envers mes joueurs »

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Ce mercredi, le Paris Saint-Germain et Bruges, ont fait match nul 1-1, lors de la première journée de la phase groupe de la Ligue des Champions (voir résumé ici). Philippe Clement, l’entraîneur de Bruges, a réagi au micro de RTL Belgique, notamment sur la fierté de la rencontre jouée par son équipe. Il regrette le but encaissé et évoque le manque de réalisme des siens.

Clement « On aurait pu gagner ce match« 

« Il y a beaucoup de fierté envers mes joueurs. Ils ont fait un grand match. Pas seulement défensivement, mais offensivement aussi. On aurait pu gagner ce match. C’est déterminant, le mental. Ce n’est pas facile quand tu encaisses sur la première bonne action du PSG.  Avant cela, la discipline était déjà là. Il y avait la volonté de créer des occasions. Il a manqué un peu d’efficacité, mais c’est normal, nos trois attaquants sont jeunes. Ils n’ont pas l’expérience des grands attaquants, mais ils ont fait un grand match. Je crois que mes joueurs ont écrit une page d’histoire ce soir. »

Il ne manquait pas grand-chose pour que Bruges l’emporte. On comprend d’autant mieux la fierté de l’entraîneur belge. Il savait que ce serait dur, qu’il y aurait peu d’opportunité. Cette méfiance s’est transformée en force, les Belges ont joué comme des lions quand les Parisiens n’ont pas toujours mis une grande énergie. À la fin, c’est match nul, cela peut paraître injuste pour Bruges, mais l’efficacité dans les deux surfaces est prépondérante et il en a manqué des deux côtés. 

Bruges a joué avec ses armes, sans rien lâcher, Paris a d’abord lâché avant de jouer. On espère mieux pour la suite, que les joueurs se remettent au niveau physiquement avant les prochaines échéances. Peut-être aussi, que le jeu en passe courte sans idée doit évoluer pour laisser plus de place à l’efficacité. Car il ne s’agit plus de juste posséder le ballon, il faut mettre tous les ingrédients, l’envie, la détermination au service su collectif. On retiendra que Paris ne gagne pas, mais surtout ne perd pas. Il reste du chemin à faire, espérons que la montée en puissance soit rapide, car la Ligue des Champions va vite revenir.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher