Boudebouz : "Je joue pour la gagne" | OneFootball

Boudebouz : "Je joue pour la gagne"

Logo : Evect

Evect

"La base de mon problème, dans ce métier, c'est que je l'aime. Je suis vraiment passionné de football. J'y joue même en vacances, avec mes potes. Il faut être pro. Mais le football est avant tout un plaisir. J'exerce ce métier pour kiffer. Il ne faut pas l'oublier. Or, et c'est la force des réseaux sociaux, les joueurs vont voir ce que l'on dit sur eux. À force de lire : "T'es con ! T'es con !", tu finis par le penser. À partir de là, tu oublies tes performances. Il faut donc sortir de cette sphère et se concentrer sur le principal.

Mettre mon pote dans les meilleures conditions m'offre une forme de jouissance. Si vous me demandez de choisir entre mon centre décisif pour (Robert) Beric contre Lyon (1-0, le 6 octobre 2019)ou mon but historique face à Rennes (à la 90e+4 de la demi-finale de la Coupe de France, le 5 mars 2020), je réponds ma passe. Petit, le derby était un truc de fou pour moi ! Voir Alex célébrer ses buts en imitant la panthère me procurait un kiff incroyable. Mais je joue pour la gagne. Même à l'entraînement. Elle fait partie de moi. Je suis comme un bébé. Perdre me fait trop de peine."

L'international algérien revient plus en détail sur la longue traversée du désert qu'il a connu dans le Forez et sur sa façon de l'appréhender :

"Avec l'expérience, j'ai compris que ma situation ne devait pas traverser le collectif et lui faire du mal. Le club est au-dessus de tout et on doit le sauver. Aujourd'hui, on n'a pas le droit d'avoir des états d'âme ou de la rancœur. Il faut gagner des matches. Cet état d'esprit vient aussi de mon éducation. J'ai grandi dans un quartier de Colmar où ce n'était pas toujours facile. Je ne dis pas que j'ai galéré mais que pour trouver les choses, il faut aller les chercher. Tout le monde joue au foot dans le quartier. C'est ce que l'on partage et ce qui nous réunit. Mais au pied de la cité, la rivalité existe, dès ton plus jeune âge. Tu veux être le meilleur et cela te forge le caractère."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher