Bernd Storck amer : "L'impression qu'une partie de la presse voulait un autre coach à Genk" | OneFootball

Bernd Storck amer : "L'impression qu'une partie de la presse voulait un autre coach à Genk"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Bernd Storck n'a pas pu évoquer son avenir ce vendredi en conférence de presse, mais il a tout de même fait savoir ce qu'il pensait de l'attitude de la presse à son égard.

Bernd Storck et le Racing Genk auront disputé une saison un peu décevante. Résultat : a priori, l'Allemand devrait quitter le Limbourg. Il ne devrait cependant pas s'en aller bien loin : selon nos sources, il est proche de s'engager à l'AS Eupen. Cependant, Storck n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet ce vendredi. "Je vais vous décevoir mais ni le club ni moi n'évoquerons l'avenir avant dimanche", entame-t-il en conférence de presse.

De quoi préparer le dernier match de la saison, contre Malines, en toute sérénité ? Pas forcément. Storck le sait, il n'a pas répondu aux attentes...mais il garde tout de même une certaine rancoeur envers la presse et les analystes. "Je pense ne pas avoir toujours été traité correctement ces derniers mois dans les médias. C'était un peu comme si une certaine presse voulait voir un autre coach sur le banc de Genk", regrette Bernd Storck. "Mais les choses sont comme elles sont. C'est le football et je dois l'accepter".

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher