Benoit Michelena : « C’est quelqu’un qui appartenait au monde du foot, et qui s’en est toujours aussi amendé et détaché parce qu’il était assez libre » | OneFootball

Benoit Michelena : « C’est quelqu’un qui appartenait au monde du foot, et qui s’en est toujours aussi amendé et détaché parce qu’il était assez libre »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Pour AquiTélé, Benoit Michelena, Directeur du Pôle Espoir de Talence, et fils de Bernard, adjoint d’Aimé Jacquet aux Girondins de Bordeaux, s’est souvenu de Bixente Lizarazu, qu’il « supervisa » très jeune, lorsque celui-ci fit ses débuts au Stade Galin avec la réserve du FCGB.

« Mon souvenir de Bixente c’est quand on allait en 1988 à Galin avec Aimé Jacquet observer les matches. Alors, mon père et Aimé allaient observer les matches, moi j’allais les voir évidemment (rires). Et Liza jouait devant, il jouait ailier gauche. En fait, Liza a fait beaucoup de transformations, il a opéré beaucoup de transformations. Il était ailier gauche, il est passé arrière gauche, il était dans le championnat français, il est parti dans le championnat allemand… En Allemagne, peu de français ont percé là-bas. En ensuite, Liza participait aussi à Wit FM, à une émission de télévision aussi, il était déjà dans les médias, il avait bossé pour ça. Finalement, c’est quelqu’un qui appartenait au monde du foot, et qui s’en est toujours aussi amendé et détaché parce qu’il était assez libre, un peu comme tous les surfeurs qui prennent leur vague, leur planche, voilà… ».

Bernard Michelena glissa quelques mots également sur celui qui est basque, comme lui.

« C’était un gros travailleur, et ça, ça n’a jamais été très mentionné. Le soubassement intellectuel, là, il fallait le mentionner. Moi je l’ai vu travailler comme ça, et ça me plaisait ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher