Benfica – PSG : Mbappé bridé et dans le dur ? Galtier s'explique sur son utilisation | OneFootball

Icon: OnzeMondial

OnzeMondial

·6 octobre 2022

Benfica – PSG : Mbappé bridé et dans le dur ? Galtier s'explique sur son utilisation

Image de l'article :Benfica – PSG : Mbappé bridé et dans le dur ? Galtier s'explique sur son utilisation

Alors que Kylian Mbappé a vécu une soirée compliquée sur la pelouse de Benfica, le coach du PSG Christophe Galtier s'est expliqué sur la manière de l'utiliser.

Alors que certains individualités comme Donnarumma, Verratti ou Messi se sont particulièrement mises en évidence lors du match nul du PSG sur la pelouse de Benfica, d'autres ont été plus en difficulté comme Marquinhos ou Sergio Ramos mais aussi, et c'est plus surprenant, un certain Kylian Mbappé.

Outre l'énorme occasion en deuxième période avec une frappe enroulée parfaitement sortie par le portier adverse, le crack de Bondy a vécu une soirée compliquée, pris dans la nasse de la défense portugaise sans donner l'impression de pouvoir trop s'en sortir, mais également cantonné à un rôle très offensif qui ne lui a pas permis de sa balader sur le front de l'attaque comme il l'affectionne.

Le manque de liberté de Mbappé criant à Lisbonne

De quoi remettre sur le tapis la question de son utilisation au PSG. Kylian Mbappé affichait lui même il y a quelques jours les "libertés" dont il disposait plus en équipe de France qu'à Paris. Un constat devenu particulièrement criant hier soir lors de la rencontre à Lisbonne. L'utilisation de Christophe Galtier en vrai neuf colle-t-elle vraiment au profil de Kylian Mbappé ? Le débat est lancé et le coach du PSG, en tout cas, s'est clairement expliqué sur la manière dont il a choisi d'utiliser Mbappé et Messi très haut, au contraire d'un Neymar qui est beaucoup redescendu pour participer au jeu.

« Concernant la position de Kylian et Messi par rapport à Neymar, il y avait cette volonté de garder du pouvoir offensif, car Neymar est un pouvoir offensif incroyable et il est très important dans ce dispositif-là, mais il y avait aussi à garder de la densité dans le coeur du jeu, notamment Marco Verratti devant la défense, parce que Benfica est une équipe qui met beaucoup de monde à l'intérieur, pratiquement quatre joueurs, et il fallait protéger l'axe de la défense. »

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher