Barcelone 3-1 Valence : Les Tops et les Flops | OneFootball

Barcelone 3-1 Valence : Les Tops et les Flops

Logo : BeFoot

BeFoot

Pour son premier match depuis le retour de la trêve internationale, le FC Barcelone s’est rassuré à domicile face à Valence.

Menés au score d’entrée de jeu par une frappe somptueuse signée Gaya, les hommes de Ronald Koeman sont d’abord revenus au score seulement quelques minutes après avec un but d’Ansu Fati, puis ont finalement pris les devants avant la pause avec un penalty transformé par Memphis Depay. Nous avons eu droit à une rencontre équilibrée, marquée notamment par le retour complet des supporters au Camp Nou.

Grâce à cette victoire, le FC Barcelone se positionne à la 7ème place et compte désormais 5 points de retard sur l’actuel leader de Liga, la Real Sociedad, qui compte un match de plus sur le Barça. De son côté, avec aussi un match en plus sur le Barça, Valence se place à la 9ème place et poursuit sa série de 5 matchs de championnat sans la moindre victoire.

👍 Les Tops :

Memphis Depay : 8,5/10

D’abord passeur, puis buteur, Memphis Depay est le principal artisan de la victoire de son équipe ce soir. Sa passe décisive a résulté d’une superbe combinaison entre le Néerlandais et Ansu Fati où l’international espagnol va s’appuyer sur Memphis, qui va lui remettre en première intention, puis va décocher une superbe frappe imparable vers le coin gauche du but. Cette combinaison entre Memphis et Ansu Fati, montrent que les deux hommes s’entendent parfaitement et savent se trouver pour créer quelque chose d’intéressant : rien de mieux pour les supporters que de voir ces deux excellents joueurs prolifiques ensemble. Juste avant la fin de la première période, Memphis Depay va se charger de transformer un penalty, d’ailleurs provoqué par Ansu Fati, qu’il va placer à la gauche de Cillessen qui sera d’ailleurs resté immobile sur le penalty de Memphis. Une nouvelle fois on peut remarquer l’apport offensif remarquable de Memphis dans des situations où le FC Barcelone a besoin de lui.

Sergino Dest : 8/10

Ce soir, Sergino Dest avait littéralement du feu dans les jambes. A l’aise sur une position d’ailier droit, Sergino Dest a très souvent été trouvé sur son couloir et a sans cesse tenter de créer quelque chose d’intéressant balle au pied, quitte à prendre des risques. Rares ont été les fois où Dest est revenu en retrait balle au pied. La plupart du temps, l’Américain a tenté des percées dans la défense ou alors repiquait dans l’axe pour changer le jeu ou bien alors trouver un coéquipier au milieu. Cette façon de jouer offensive ne peut être que bénéfique pour le FC Barcelone quand elle est jouée par un joueur comme Dest. Ce match confirme la montée en puissance que connaît Dest, match après match, mais aussi une prise de confiance qui l’amène à prendre plus de risques, comme expliqué précédemment.

Ansu Fati : 8/10

Exceptionnel. Sa première titularisation cette saison est marquée par un match de très haut niveau ce soir. Alors que son équipe était menée, Ansu Fati a d’abord remis les équipes à égalité d’une superbe frappe imparable. Plus tard, il a provoqué un penalty qui a permis à Depay d’inscrire le but de la victoire. Au-delà de ces deux actions déjà citées pour le cas Depay, Ansu Fati a été présent dans de nombreux coups catalans. Il a souvent été à la conclusion des actions barcelonaises, même si elles ne sont pas toutes rentrées au fond. De plus, Ansu a souvent cherché à se créer ses propres occasions pour derrière tenter de les conclure par un but. Balle au pied, Fati va rarement faire quelque chose d’inintéressant et c’est exactement le genre de joueur qu’il faut pour le FC Barcelone. Bien plus qu’un simple dribbleur, il est très complet et n’apporte que du bon à l’attaque catalane. Une première titularisation réussie pour Ansu Fati qui rassure évidemment les supporters, vu la longue blessure qu’avait subi le jeune espagnol la saison dernière. Au final, Ansu Fati confirme une théorie : il est impossible d’échouer au Barça en portant le numéro 10.

👎 Les Flops :

Philippe Coutinho : 4/10

Malgré un but inscrit en toute fin de match, Philippe Coutinho n’a pas été efficace ni utile dans le jeu. Trente minutes ont suffit pour remarquer cela, une nouvelle fois. Balle au pied, l’attaquant brésilien ne cesse de ralentir le jeu : quelques crochets et feintes de corps en un contre un, résultent toujours d’une passe en retrait. Une perte de temps plutôt handicapante sur des situations où le Barça a la possibilité de construire une action en jeu rapide, plutôt que d’attendre le replacement des joueurs de Valence. Du côté des supporters du FC Barcelone, on perdait patience, de plus en plus, jusqu’à ce but inscrit à la 85ème minute. Il a remplacé Ansu Fati, auteur d’un très gros match et donc forcément, on attend beaucoup du Brésilien. Malgré son apport dans le jeu plutôt mauvais, Philippe Coutinho a de quoi se remettre en confiance avec ce but qui semblait libérateur pour lui.

Maximiliano Gomez : 3,5/10

L’attaquant uruguayen a livré ce soir une prestation plutôt mauvaise où il n’a pas représenté un réel danger pour la défense blaugrana. Des duels ratés, trop peu de tirs et d’occasions créées, des passes qui n’ont pas toujours trouvé un coéquipier… Dans ce genre de déplacement compliqué face à un cador du championnat, les espoirs d’une équipe peuvent reposer sur les cadres de cette dernière. Gomez en fait parti et ce soir, contrairement à son coéquipier Goncalo Guedes qui, lui a été sans aucun doute le plus gros danger pour le Barça ce soir, il n’a pas été à la hauteur. Sorti à la 86ème minute, Maximiliano Gomez a de quoi se remettre en question ce soir, lui qui revenait d’une suspension survenue face à Bilbao il y a trois semaines.

Le FC Barcelone se remet en confiance après deux matchs ratés face au Benfica en Ligue des Champions et l’Atlético Madrid en championnat. Les cadres ont brillé et rassuré les supporters barcelonais, à quelques jours du Clasico face au Real Madrid. De son côté, Valence est toujours à la quête du succès et se retrouve au milieu de tableau serré de près par le Betis Séville, Villarreal et leur prochain adversaire, Majorque.

Retrouvez toute l’actualité de la Liga sur notre compte Twitter.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher