Barça : Xavi vole au secours de Messi et pousse toujours pour Dembélé | OneFootball

Barça : Xavi vole au secours de Messi et pousse toujours pour Dembélé

Logo : OnzeMondial

OnzeMondial

Présent en conférence de presse, Xavi Hernandez, l'entraîneur du Barça, est revenu sur le Ballon d'Or de Lionel Messi, ainsi que sur la prolongation de Lionel Messi.

Comme souvent, le Ballon d'Or créé des débats, et le septième attribué à Lionel Messi n'a pas échappé à la règle. Plébiscité devant Robert Lewandowski, l'Argentin casse une nouvelle fois les limites de l'imaginable, ce qui n'a pas vraiment eu l'air de surprendre son ancien coéquipier Xavi Hernandez. Désormais entraîneur du Barça, l'ex-gloire des Blaugrana était présente lors de sa traditionnelle conférence de presse d'avant-match, la question de la récompense lui a forcément été posée.

"Peut-être que Lewandowski le méritait aussi"

"Messi me semble être la justice du football, il est le meilleur du monde et de l'histoire. Pep a dit qu'il n'est jamais injuste de donner un Ballon d'Or à Messi. Je pense la même chose. Peut-être que Lewandowski le méritait aussi, mais quand ils ouvrent l'enveloppe et disent Messi, pour moi c'est juste. Leo est le meilleur, à la fin il y a un vote, les votes sont additionnés et c'est juste qui gagne" a-t-il ainsi indiqué, dans des propos qui ne manqueront pas de plaire à son ami argentin.

"Dembélé ? Cela dépend de lui"

Par la suite, il s'est penché sur le cas d'Ousmane Dembélé, en fin de contrat au mois de juin et qui n'a toujours pas prolongé avec les Catalans : "Ce que je sais, c'est que ce n'est pas seulement la question économique. Nous lui avons fait part de notre position très clairement. C'est un joueur très important, doté d'un grand talent. Je l'ai déjà dit, il peut être le meilleur joueur du monde à son poste. Cela dépend de lui. Nous le considérons comme un personnage clé de ce projet. Si c'est pour le projet sportif, il est heureux. Nous allons être positifs. Ce n'est pas seulement une question économique. Il voulait se sentir aimé et il l'aura. C'est le projet qui pourrait faire pencher la balance. Il va bien, il est à 100%. Demain, je déciderai comment nous voulons jouer. (...) L'envoyer dans les tribunes ne serait pas l'objectif, s'il a un contrat, je pense qu'il doit jouer." Une manière de faire comprendre une nouvelle fois au joueur son importance aux yeux de son entraîneur.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher