Barça : un syndicat s'indigne contre le traitement d'un indésirable | OneFootball

Barça : un syndicat s'indigne contre le traitement d'un indésirable

Logo : OnzeMondial

OnzeMondial

Le directeur d'un syndicat de joueurs s'est insurgé contre la situation de Martin Braithwaite à Barcelone.

L'opération dégraissage du Barça fait grincer quelques dents. Alors que le club catalan s'est mis en quête de trouver des points de chute à plusieurs indésirables, la situation de l'un d'entre eux ne plaît pas au directeur du syndicat de joueurs de son pays.

Michael Sahl Hansen, directeur de l'association des joueurs de football danois, s'est plaint du traitement réservé à Martin Braithwaite.

"Le traitement que Martin subit est complètement déraisonnable. Quelque chose qui se situe probablement quelque part entre l'intimidation et le harcèlement. C'est honteux comment le FC Barcelone essaie de le faire sortir de son contrat, de son travail. Un joueur qui est venu à son secours quand ils ont subi des pressions est maintenant en disgrâce. Où est la décence ? Un contrat est un contrat et le FC Barcelone et Martin se sont engagés pour deux ans de plus. Martin doit continuer à remplir sa part de l'accord. Et le FC Barcelone aussi. Et d'ailleurs, cela correspondrait à l'un des plus grands clubs du monde. Il faut traiter leurs joueurs avec plus de respect."

Pour rappel, l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux est poussé vers la sortie mais ne souhaite pas faciliter un départ et réclame la totalité des deux années de contrat qui lui sont dues pour accepter de quitter le club. Un souhait qui ne passe pas auprès des supporters et de la direction du Barça, déjà en proie à une situation financière délicate et qui souhaite justement vendre des joueurs pour économiser leur salaire. Pourtant, l'attaquant danois a refusé toutes les propositions qui lui sont parvenues.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher