Avec l’arrivée de Textor, l’OL Groupe devrait sortir de la bourse | OneFootball

Avec l’arrivée de Textor, l’OL Groupe devrait sortir de la bourse

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Entré en négociations exclusives avec John Textor, l’OL devrait bientôt passer sous pavillon américain. Une fois l’arrivée de l’investisseur entérinée, le club devrait logiquement se retirer de la Bourse à la fin de l'année.

C’est une page qui va se tourner à l’OL. En entrant "en négociations exclusives" avec John Textor, le groupe lyonnais va passer entre les mains américaines si le processus va jusqu’à son terme. L’investisseur deviendra alors l’actionnaire majoritaire après avoir racheté les parts de Pathé, IDG Capital ainsi que celles de Jean-Michel Aulas via sa holding Holnest. Avec 66,56% du capital  de l’OL Groupe, John Textor va continuer à faire confiance au président Aulas mais ce sera bien lui le nouvel homme fort dans la capitale des Gaules.


L'action de l'OL Groupe cotée à 2,86€


Cette arrivée dans l’actionnariat devrait également avoir une incidence sur la présence de l’OL Groupe en Bourse selon Lyon-Entreprises. Etant le premier club français à avoir fait son apparition sur le marché financier en 2007 avec une action cotée à 24€ au moment de son entrée (2,86€ au 27 juin 2022), l’OL devrait se retirer de la cote d’ici quelques mois et la validation du rachat de John Textor qui rachètera dans le même coup la totalités des OSRANEs (obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes) de Pathé et IDG Capital mais également 50 % des OSRANEs de Holnest, de quoi lui confier 89% de l’actionnariat. Un pourcentage qui pousserait l’OL Groupe à enclencher une procédure de retrait de la bourse pour la fin d'année.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher