Avant Monaco, Liverpool avait aussi alimenté l'ASSE | OneFootball

Avant Monaco, Liverpool avait aussi alimenté l'ASSE

Logo : Evect

Evect

À l'occasion de l'arrivée de Takumi Minamino en Ligue 1 et plus particulièrement à l'AS Monaco, L'Équipe est revenu sur les précédentes arrivées en France de joueurs en provenance de Liverpool.

S'il y a des réussites comme l'arrivée de Djibril Cissé à l'OM, de Joe Cole à Lille ou encore Djimi Traoré à Lens, d'autres n'ont pas franchement réussi dans ce sens-là. Parmi eux, Björn Tore Kvarme le défenseur norvégien. Ce dernier avait disputé deux saisons avec les Verts en Ligue 1 et compte 59 apparitions en Vert. Si sa première saison est plutôt bonne pour l'ASSE qui termine sixième, la seconde est catastrophique avec une relégation en fin de saison. Le quotidien sportif justifie son choix de le placer dans la catégorie des "échecs" : "Mettre le Norvégien dans cette catégorie est peut-être peu dur car, avec lui, les Verts finissent 6es du Championnat, pour leur remontée dans l'élite lors de la saison 1999-2000. Mais c'est également avec le défenseur qu'ils sombrent de nouveau la saison suivante, marquée par une 17e et avant-dernière place, et un retour dans l'antichambre."

Un autre ancien stéphanois figure également dans l'article de L'Équipe, cette fois-ci dans la catégorie des "cas à part". Il s'agit d'Anthony Le Tallec l'attaquant arrivé en prêt à l'ASSE en provenance de Liverpool lors du mercato estival de 2004 consécutif à la remontée en Ligue 1. Pas vraiment une bonne pioche pour les Verts puisque Le Tallec est devancé quasiment toute la saison par Piquionne ou encore Compan dans la hiérarchie des attaquants de pointe et ne disputera que dix rencontres toutes compétitions confondues avec le maillot Vert sur les épaules pour un petit but inscrit. Cependant des prêts davantage fructueux ont suivi pour l'attaquant notamment à Sochaux et au Mans comme le rappelle le quotidien sportif : "S'il a manqué de constance et connu des fortunes bien diverses, l'attaquant a gagné, quand même, la Coupe de France avec les Doubistes, marquant même en finale face à l'OM (2-2 a.p., 5-4 aux t.a.b.)."

À propos de Publisher