Avant cette saison, le FC Nantes n’avait jamais perdu par trois buts d’écart ou plus depuis l’arrivée de Kombouaré | OneFootball

Icon: Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

·4 octobre 2022

Avant cette saison, le FC Nantes n’avait jamais perdu par trois buts d’écart ou plus depuis l’arrivée de Kombouaré

Image de l'article :Avant cette saison, le FC Nantes n’avait jamais perdu par trois buts d’écart ou plus depuis l’arrivée de Kombouaré

Antoine KOMBOUARE du FC Nantes (Photo Firudin Salimov / Icon Sport)

Depuis le début de la saison, les statistiques négatives se multiplient autour du FC Nantes. Point rapide sur la dernière en date.

Après la défaite 4-1 face à l’AS Monaco, les Canaris comptent désormais quatre défaites cette saison par trois buts d’écart ou plus (BlasinhO / Twitter). Quatre coups durs qui, avant cette saison, n’avaient jamais eu lieu sous l’ère Kombouaré au FC Nantes.

  • PSG 4 – 0 FCN (Trophée des Champions)
  • FCN 3 – 0 PSG (Ligue 1)
  • Qarabag 3 – 0 FCN (Europa League)
  • Monaco 4 – 1 FCN (Ligue 1)

Relativiser ?

Certains mettent ces larges défaites sur le dos de l’accumulation des matches entre la Ligue 1 et l’Europa League, d’autres sur un « coup de moins bien » côté défensif centré sur Nicolas Pallois (35 ans) et d’autres sur un mercato avec un significatif manque d’ambition.

Pour autant, les statistiques montrent une équipe nantaise, certes, en dessous du TOP 5, mais une équipe surtout victime d’un calendrier compliqué. En effet, les quatre défaites en Ligue 1 cette saison étaient contre 4 des 5 équipes du TOP 5 (PSG, OM, Lorient, Monaco).

Le FC Nantes, en affrontant Lens (0-0), a joué en 11 matches cette saison : l’intégralité du TOP 5 de Ligue 1, le Champion grec en titre (Olympiakos), et le premier du championnat d’Azerbaïdjan (Qarabag). Un total de 7 équipes de « rang » sur 11 rencontres. Le calendrier ne va pas s’arranger car les Canaris affrontent ce jeudi le deuxième du championnat allemand (Fribourg) et le 6ème de Ligue 1 (Rennes) portant à 9 équipes difficiles à jouer sur 13 rencontres. Un rythme étouffant.

Une dernière statistique.

Même si les Canaris ne gagnent pas, ils ne sont pas les « pires » sur l’aspect défensif. Le FC Nantes se classe, après neuf journées, 12ème défense de Ligue 1 avec 15 buts encaissés (7ème à domicile, 15ème à l’extérieur).

Morgan Lavergne.

À propos de Publisher