Auxerre – Le Covid, les objectifs du club, le mercato… Le point de Baptiste Malherbe | OneFootball

Auxerre – Le Covid, les objectifs du club, le mercato… Le point de Baptiste Malherbe

Logo : MaLigue2

MaLigue2

Le directeur général de l’AJA, Baptiste Malherbe, a répondu hier aux questions des supporters d’Auxerre en live sur YouTube. Auxerre est actuellement 3e en Ligue 2, avec un match d’avance sur le Paris FC. Le dirigeant du club a profité de l’absence de match ce week-end, à cause de nombreux cas de Covid dans l’effectif auxerrois pour parler du mercato, de ses ambitions mais aussi brièvement de la pandémie.

« Il y a eu beaucoup de cas de Covid à l’AJA ces derniers jours, fort heureusement ils sont pour la plupart asymptomatiques, les garçons vont bien. Avec les règles en vigueur et le protocole de la LFP, ces joueurs là sont à l’isolement, et nous n’en avions pas assez pour aller affronter Ajaccio. Avant Grenoble nous étions déjà diminués, il y avait quelques cas, mais là ça s’est accentué. »

« On a la chance exceptionnelle d’avoir James Zhou au club. Il faut le dire tous les jours, car on vit largement au dessus de nos moyens pour rester au haut niveau et compétitifs. Si on peut le faire, c’est vraiment grâce à James Zhou. Il veut s’inscrire dans cette histoire et dans le territoire, il faut le souligner parce qu’il est vraiment attaché à ce territoire, à nos supporters, à l’histoire large du club. Vu ce qu’il fait depuis 2016, on ne peut qu’espérer en rendant des comptes positifs comme une montée, qu’il fasse le nécessaire pour qu’on soit très compétitifs. »

La montée, objectif assumé

« Je n’aime pas parler d’impératif dans le sport, ça ne tient à rien. Il faut être vraiment humbles. Nous, dirigeants, on doit faire en sorte que la pérennité du club soit assurée. C’est difficile pour un club comme Auxerre, il faut savoir qu’on est pas sur un modèle tenable sans investisseur. On est très prudents. Une montée faciliterait la gestion économique du club, car on est déjà dimensionnés pour la Ligue 1. Mais ça serait avant tout une bonne nouvelle sportive, on est des compétiteurs, on est avant tout là pour ça !

« La prolongation de Jean-Marc Furlan est prévue, dans ce plan en trois ans elle était prévue en cas de réussite. Il faut que les deux parties soient satisfaites. Il reste 4 mois, il faut être compétiteurs sur les 18 derniers matchs, j’ai dit aux joueurs : combien de fois dans votre carrière aurez-vous l’occasion de jouer une montée, un titre, et encore plus, une remontée d’un club historique ? Ca arrive une ou deux fois dans votre carrière !  C’est ça qui doit nous animer aujourd’hui. »

« En ce qui concerne le stade, on a cette problématique de ne pas avoir assez de place pour nos partenaires. On est à 100%, donc ça nous frustre un peu. Il faudra discuter avec les collectivités pour discuter de comment améliorer cet outil. C’est un enjeu de territoire, avec un club qui accueille plus de monde, c’est une synergie positive pour tous. On n’est pas dans la problématique de faire un nouveau stade, c’est un site iconique. »

Le point mercato du directeur général

« Ce mercato à mi-championnat est un peu particulier, je préférerais presque qu’il n’existe pas ! C’est plus fait pour ajuster dans les clubs qui ne sont pas en phase avec leur objectif. Nous, nous sommes dans la situation dans laquelle nous espérions être en début de saison, et on est satisfait de notre effectif. Comme je dis souvent, on est en mission. On est partis avec un groupe, c’est une aventure humaine et collective avec les joueurs et le staff, ainsi que les dirigeants et les salariés. On a envie de finir la saison avec tout ce groupe là. En plus, en étant dans notre objectif, pourquoi changer ce groupe là ? »

« Tous veulent atteindre cet objectif là, en plus nous sommes un club où il est plutôt agréable de jouer. S’il y a un ou deux garçons qui jouent un peu moins, parce que ça arrive dans un groupe, et qui nous disent : “J’ai envie de jouer ailleurs pour avoir plus de temps de jeu”, on ajustera ! Mais on a pris le parti d’avoir un effectif limité, en tant que club formateur ça nous convient bien. »

Au sujet de la prolongation de Jubal, très attendue par les supporters au regard de ses performances sur le terrain : « Il y a des discussions depuis de nombreuses semaines, de nombreux mois… On n’attend pas le dernier moment, on a une vue à moyen terme. Il y a quand même une condition de prolongation (un an de plus en cas de montée en Ligue 1, ndlr), et ça, ça ne tient qu’à lui et à nous de faire quelle soit levée ! Il y a finalement très peu de joueurs très utilisés qui sont en fin de contrat, il y a une grosse base qui sera encore là l’année prochaine, ça nous apporte de la sérénité. »

« On a une cellule de recrutement des jeunes, avec des gens qui ont beaucoup d’ancienneté chez nous. Nous avons aussi changé quelques choses en début de saison. On a travaillé avec une société de “data”, pour croiser cela avec des styles de jeu, des garçons qui correspondent à ce qu’on recherche... Certains recrutements cet été ont été faits en partie grâce à cet outil là. Il y a une cellule d’observation qui travaille sous l’égide de Vincent Cabin. Il nous faut beaucoup travailler, avec de la vidéo, avec de l’anticipation aussi. On essaye d’être beaucoup plus précis et efficace sur ce plan là, ça ne fera jamais 100% de réussite car même les meilleurs se trompent. Puisqu’on veut que la formation soit plus importante, il y aura peut-être peu de recrues, donc sur ce peu de recrues il faut qu’on soit vraiment très bons. »

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher