Australie – A-League 2021 : Melbourne City tiendra sa revanche | OneFootball

Australie – A-League 2021 : Melbourne City tiendra sa revanche

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

Melbourne City et Sydney FC se sont qualifiés pour la finale des play-offs pour la deuxième année consécutive. Ils se retrouvent ce week-end à Melbourne.

Le Sydney FC accueillait Adelaide United et Melbourne City recevait les Bulls de Macarthur FC à Sydney, l’État du Victoria ayant décidé de ne pas accueillir de match et la ligue professionnelle australienne (APL) faisant fi des supporters Citizens pour envoyer le match sur le terrain du… Sydney FC.

La jeunesse des Citizens

Écharpes, bonnet et fermeture éclair remontée jusqu’au menton. L’image carte postale australienne s’envolait comme les parapluies autour du Jubilee Stadium de Sydney. Sur les deux journées de matchs, le vent et la pluie se sont invités dans ce dernier carré. Des conditions météo qui ont fortement touché le premier match avec énormément de vent et beaucoup de pluie avant l’heure de jeu. Pourtant, City a réglé l’affaire en une minute : le temps pour Stefan Colakovski (53e) et Marco Tilio d’inscrire leur nom sur la table de marque. Personne n’aurait misé un seul euro sur ces deux-là et malgré leur vingtaine d'années, mais ils ont porté très haut le lourd fardeau de remplacer Craig Noone et Jamie Maclaren. Bien avant le coup d’envoi, on savait ces Citizens très réduits offensivement. Jamie Maclaren n’était pas disponible puisqu’il était avec les internationaux et le duo Noone, Andrew Nabbout devait rester à l’infirmerie. En face, les Bulls de Macarthur étaient au complet et débutaient parfaitement Nuno Reis appuyait un premier tacle sur Matt Derbyshire et les premières trente minutes ressemblaient davantage à un échange de coups bien placés. Des Bulls qui allaient ensuite perdre la place en finale sur trois occasions aussi grosses les unes que les autres. Charles M’Mombwa récupérait une très mauvaise passe en retrait, dans sa course, il embarquait Tom Glover à droite pour s’ouvrir le chemin des filets mais Reis sauvait sur sa ligne (33e). Le corner suivant, Aleksandar Susnjar manquait d’un crampon d’ouvrir la marque puis Ivan Franjic fracassait la barre transversale de Glover. Aucun n’y était arrivé, la chance était passée. Les virevoltants avant-centres de City profitaient d’une défense assez lourde et des ballons joués dans le dos. C’est passé par deux fois plaçant un large sourire à Colakovski, l’enfant du club, autrefois ramasseur de balle et faisant ses gammes au sein de l’académie, avec son compère Tilio, recruté chez les Sky Blues. L’avenir est là et se porte déjà très bien. Il leur restera une étape, la plus dure, celle de placer le club de City sur la plus haute marche du championnat.

Sydney sans forcer

« Le Sydney FC valide son accession pour la finale du Championship » est un refrain connu en Australie. Depuis 2017, la franchise bleu ciel n’est passée qu’une seule fois à la trappe en demi-finale dans un match incroyable contre le Melbourne Victory (2-3). À la maison, les Sky Blues recevaient les Reds d’Adelaide et sont passés à l’expérience, malgré quelques trous d’air à l’image de la douzième minute avec cette barre touchée par Ryan Strain où la réduction de l’écart de Juande d’une superbe frappe de volée à la suite d’un coup-franc détourné par le mur (64e). Mais Sydney avait fait le plus dur, par deux fois, Bobô poussant un ballon sublimement délivré par Caceres à King puis au Brésilien (43e) et par son coéquipier, Adam Le Fondre sur penalty. On aura donc un remake de la finale 2020 et le Sydney FC continuer d’assoir sa domination au palmarès national quand City rêve encore de première étoile.

À propos de Publisher