Ath. Bilbao 0-4 Barça : les Tops et les Flops !

Logo : BeFoot

BeFoot

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fwww.befoot.net%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F04%2F1002174837-scaled.jpg&q=25&w=1080
Le FC Barcelone disputait ce soir, la finale de Coupe du Roi contre l’Athletic Bilbao, une équipe que le club a affronté à 4 reprises cette saison, avec notamment une finale de Supercoupe qui s’était soldée par une victoire de Bilbao (2-3), en janvier. Une soif de vengeance donc, côté catalan mais aussi une envie de remporter un trophée cette saison, car les Blaugranas ont été éliminé de Ligue des Champions et la course au titre du championnat n’est pour le moment pas favorable au Barça après la défaite au Clasico, samedi dernier.

 Le FC Barcelone remporte la 31ème Coupe du Roi de son histoire en s’imposant 4 buts à 0 face à Bilbao. La rédaction vous propose de retracer les tops et flops de cette rencontre.

👍🏼 Les Tops :

Lionel Messi : 9/10 

Lionel Messi a été l’un des principaux artisans de cette victoire catalane. Egal à lui-même, l’argentin a inscrit un doublé et a été exploité dans énormément d’occasions catalanes. Il a effectué plusieurs passes clés qui ne se sont néanmoins, pas soldées par un but derrière, mais ont amenées à des occasions franches. Ses coéquipiers autour de lui ont souvent eu tendance à chercher la Pulga et il a très fréquemment été trouvé dans des espaces dangereux. Lionel Messi a remporté ce soir, le 35e trophée de sa carrière au FC Barcelone, et de la plus belle des manières.

Frenkie de Jong : 8,5/10

On en attendait énormément du milieu de terrain néerlandais, et ce dernier n’a pas déçu son entraîneur. Il a été l’auteur d’un match très complet en réussissant déjà, la quasi-totalité de ses passes. Il a été le principal atout dans les phases offensives, en effectuant des percées vers la défense ou bien même en offrant des beaux ballons aux attaquants. Résultat : le néerlandais a été passeur décisif sur le premier but de Griezmann, et a aussi été buteur, à son tour. Défensivement parlant, De Jong a aussi été quasi-irréprochable en remportant pratiquement tous ses duels, pour ensuite porter le ballon vers l’avant et amener à une occasion. Match convaincant qui explique pourquoi Frenkie de Jong est le joueur le plus utilisé par Koeman depuis l’arrivée du tacticien hollandais en Catalogne.

Gérard Piqué : 7,5/10

Tout juste revenu de blessure, Piqué a réalisé un pari gagnant ce soir, en prenant le risque de jouer un match à si haute intensité mais en plus, en le réalisant de façon très convaincante. Patron de sa défense, il a laissé aucun espace possible au danger numéro 1 en attaque, Inaki Williams, et a su serrer l’attaquant espagnol durant tout le match. Il a été très serein et efficace sur ses interventions défensives et est sorti, à la 82e, avec le sentiment du devoir accompli et le sourire de son coach. Le défenseur espagnol remporte donc sa 7ème Coupe du Roi sous la tunique bleu et grenat.

👎🏼 Les Flops :

Raul Garcia : 4/10 

Les espoirs de remporter cette Coupe du Roi tant attendu par l’Athletic Bilbao, Raul Garcia a réalisé un match très moyen. Avec seulement un tir effectué, il ne s’est jamais montré dangereux vis-à-vis des barcelonais et même au-delà des tirs, il n’a pas souvent apporté de réel soutien pour amener des attaques ou bien même été un créateur d’occasions. C’était donc un match très compliqué pour l’attaque composé de Williams et Raul Garcia, et qui va sûrement laisser des traces dans les esprits basques.

Inaki Williams : 3/10 

Considéré comme l’élément le plus dangereux côté basque, Inaki Williams a, finalement, été inoffensif durant ce match. Marqué de façon stricte tout le match par Gerard Piqué, l’avant-centre espagnol n’a pu profité d’aucun espace libre et n’a donc pas su répondre aux attentes de son coach. C’est pour dire, Williams n’a pas tiré la moindre fois aux cages et a été très difficile à trouver durant tout le match. Il a réalisé, à l’image de son équipe, un match à oublier.

L’Athletic Bilbao peut continuer de rêver de sa Coupe du Roi, attendu depuis 37 ans maintenant. Bilbao a disputé 2 finales de Coupe du Roi cette saison et en un même mois, avec une première perdue face à la Real Sociedad sur le score de 1 but à 0 le 3 avril et celle perdue ce soir face au FC Barcelone. Le Barça de Koeman, quant à lui, peut se réjouir de ce trophée tant espérée par les Blaugranas qui marque une première réelle réussite de la tactique et du jeu proposé par l’entraîneur néerlandais. Ce trophée, en plus de soulager les joueurs, soulage aussi les supporters car mine de rien, cela faisait longtemps qu’un trophée majeur n’avait plus été remporté par le club catalan. 

Suivez toute l’actualité du foot espagnol sur notre compte Twitter.