ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Le handicap me paraît déjà trop lourd pour envisager la montée » | OneFootball

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Le handicap me paraît déjà trop lourd pour envisager la montée »

Logo : But Football Club

But Football Club

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Après le nul face à Nîmes, notre consultant ne masque déjà plus ses doutes sur les chances de l'ASSE de remonter immédiatement en Ligue 1.

« Samedi, l'ASSE a encore déçu dans le contenu face à Nîmes (1-1). Perdre des points, ça peut arriver et cela arrivera encore mais c'est dans la façon de les perdre que c'est embêtant. Même s'il y a du mieux par rapport à Dijon. Aujourd'hui, il y a déjà urgence de prendre des points dès le prochain match à Quevilly-Rouen mais aussi de se renforcer. Saint-Etienne est déjà en retard sur sa feuille de route.

Avant même le début du championnat, on parlait d'une montée qui serait difficile. Ça l'est encore plus après deux journées. Oui, il reste beaucoup de matchs et Saint-Etienne peut toujours faire une série mais l4ASSE est vraiment en retard partout : au classement, dans son Mercato, dans son fond de jeu. Au moment où on se parle, le handicap me parait déjà trop lourd pour envisager la montée.

« Il est important d'avoir un attaquant de valeur en L2. Ce joueur-là, Sainté ne l'a pas »

Certes, Saint-Etienne a des circonstances atténuantes. Il démarre la saison avec trois points de moins, dans un stade vide et n'a pas pu vendre comme il aurait voulu pour reconstruire une équipe qui tienne la route. Le chantier est vraiment dantesque. La construction s'annonce longue. Il va y avoir besoin de stabilité et de confiance. J'espère juste que les supporters se montreront patients car il ne faut pas oublier cette épée de Damoclès de trois points avec sursis qui rendraient la saison encore plus délicate.

Contre Nîmes, on l'a bien vu : ça ronronne dans le jeu. Ce n'est pas une équipe qui donne du plaisir et en prend sur le terrain. Face aux Crocos, il manquait l'étincelle devant, la présence dans la surface de réparation sur les centres. A chaque chronique, j'appuie sur la nécessité de recruter un « 9 ». Je ne vais donc pas changer mon discours du tout au tout. C'esrt important d'avoir un attaquant de valeur en Ligue 2. Cet attaquant-là n'est pas à Saint-Etienne. C'est comme ça ! Il faut faire avec les moyens du bord au niveau financier. Ce n'est pas simple de trouver le compétiteur dont Sainté aurait besoin à ce poste.

« Je préfèrerais qu'on dise publiquement que la remontée n'est pas l'objectif immédiat »

Est-ce que je pense que les dirigeants doivent sortir le chéquier et faire l'effort au plus vite ? Je suis un peu partagé là-dessus. Quitte à passer pour quelqu'un de fataliste, je préfèrerais qu'on dise publiquement que la remontée n'est pas l'objectif immédiat. Dès son arrivée, Laurent Batlles l'a plus ou moins laissé entendre en parlant d'un projet sur deux ans. Ce serait bien que les dirigeants assument aussi ce discours. Sans aller jusqu'à parler de maintien, faire preuve d'humilité. Bien sûr, on ne crachera pas dessus si Sainté finit dans les deux premiers en fin de saison mais je pense que la sagesse c'est de dire qu'on construit quelque chose cette année en essayant de finir en trombe... pour ensuite briguer la montée lors de la saison 2023-24.

Avec la descente, le club était dans un état déplorable, les rachats successifs qui ne se font pas ont également compliqué les choses...Aujourd'hui, il faut laisser au nouvel entraîneur et aux nouveaux joueurs le temps de se connaître. En misant essentiellement sur des anciens Troyens, Laurent Batlles a essayé de gagner du temps dans les connexions. Mais il y a des choses à mettre en place : une nouvelle défense axiale, une nouvelle animation offensive pour l'instant sans avant-centre. Même quand l'attaquant arrivera – s'il arrive – ça prendra du temps. Même avec son budget, l'un des plus gros de Ligue 2, l'ASSE n'est pas favorite à la remontée à mon sens ».

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher