ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes... ou presque » | OneFootball

ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Les Verts ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes... ou presque »

Logo : But Football Club

But Football Club

C'est suite à une double erreur des jeunes Bajic et Gourna que l'ASSE s'est inclinée hier à Brest, sur un penalty contestable et contesté, au terme d'un match d'une pauvreté technique affligeante.

« On a eu la totale ! », pouvait pester Claude Puel... Les Verts avaient de quoi l'avoir mauvaise hier au coup de sifflet final de M. Lesage, à Brest. A l'image de leur coach ou de Ryad Boudebouz, ils n'ont pas hésité à montrer du doigt l'homme en noir (en jaune hier), pour avoir oublié une charge de Lucien Agoumé dans le dos de Lucas Gourna sur le penalty accordé aux Brestois. Le scénario du match avait de quoi faire enrager les Stéphanois, surtout qu'ils ont touché deux fois la transversale en l'espace de trente secondes, à l'entame du temps additionnel. Des Verts qui s'attendaient sans doute à une meilleure opposition, Brest se contentant de défendre dans son propre camp. Mais au final, ce sont bien les Bretons qui se sont imposés, signant ainsi leur 5e succès de rang. Une gageure vue leur prestation.

Deux barres en 30 secondes à la 89e, mais avant, le néant

Mais perdre ce match relevait aussi de la gageure pour les Verts. Et M. Lesage n'est pas le seul fautif. Sur l'action fatale de la 64e minute, Stefan Bajic, vrai chat noir depuis ses débuts chez les pros, a mis dans l'embarras Lucas Gourna avec sa passe plein axe bien trop appuyée, mal contrôlée par le jeune milieu, coupable au final d'une main dans sa surface. Jusque-là, il ne s'était rien passé, ou si peu, dans un match où les deux équipes ont rivalisé de maladresse sur le plan technique.

Et après le penalty transformé par Romain Faivre, il a fallu attendre la 89e minute et les deux tentatives de Yanis Lhéry et Mahdi Camara renvoyées par la barre pour que l'ASSE inquiète enfin Marco Bizot. Une ASSE bien pâle sous la pluie bretonne et qui est toujours lanterne rouge avant d'accueillir Rennes dimanche. Seul point positif : Metz, Bordeaux et Lorient, ses concurrents directs pour le maintien, ont perdu eux aussi. Mais avant la trêve hivernale et les départs de Wahbi Khazri et Denis Bouanga à la CAN, il faudra bien que les Verts prennent des points. Quant à Claude Puel, malgré les deux matches remportés coup sur coup face à Clermont (3-2) et Troyes (1-0), on ne serait pas surpris que certains, en interne, poussent à nouveau pour son départ si l'équipe venait à décevoir encore ce week-end...

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher