ASSE : la punchline mémorable des dirigeants en pleine réunion qui a fait fuir Blitzer | OneFootball

ASSE : la punchline mémorable des dirigeants en pleine réunion qui a fait fuir Blitzer

Logo : But Football Club

But Football Club

Un petit vent de panique a gagné le Forez après le retrait annoncé de David Blitzer pour le rachat de l’AS Saint-Étienne. Surtout que les révélations sur le fonctionnement du club ligérien n’arrangent rien.

L'ASSE ne sera pas rachetée par David Blitzer. En effet, un proche des actionnaires de l'ASSE a déclaré vendredi soir que les négociations avec le milliardaire américain avaient pris fin. Au grand dam des supporters des Verts, la vente de leur club est donc une nouvelle fois repoussée.

Depuis cette annonce retentissante, ces derniers ont appris quelques nouvelles coulisses inquiétantes au sujet du fonctionnement de l’ASSE. « Si Saint-Étienne reste en L2 et s’il n’y a pas 20 à 30 millions d'euros qui vont être mis, tu es proche de dépôt de bilan l’année prochaine », a notamment lâché Romain Molina sur sa chaîne. Le journaliste indépendant, qui croyait fort au potentiel rachat de Blitzer, a pointé les coupables du doigt.

« Les dirigeants de l’ASSE ne comprennent pas qu’on prend les gens de haut. Surtout Roland Romeyer, il ne comprend pas, a-t-il soufflé. Ils ont quand même sorti en pleine réunion : ‘On n’a pas besoin de vous.’ On n’a pas besoin de vous... Le cabinet KPMG, c’est complètement amateur parce que le patron parle comme de la mer... aux gens. Tout le monde rigole, personne ne veut de Saint-Étienne, pas parce que le club ne fait pas envie mais à cause de la gestion, avec des clauses incroyables pour le rachat. Un jour on va aussi parler de Soucasse... »

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher