ASSE : Caiazzo a donné une bonne leçon au FC Barcelone et au Real Madrid

Logo : But Football Club

But Football Club

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fstatic.butfootballclub.fr%2Fphoto_article%2F468310%2F204634%2F800-L-asse-caiazzo-donne-une-leon-mythique-au-fc-barcelone-et-au-real-madrid.jpg&q=25&w=1080

Le co-président de l’ASSE Bernard Caiazzo se détourne du projet de Super Ligue et rappelle qu’il avait déjà averti le FC Barcelone et le Real Madrid sur les dangers d’un tel projet.

La Super Ligue est bientôt morte, vive la Super Ligue ! La base populaire des supporters de par le monde n’est pas encore en train de se déhancher sur la danse de la joie mais cela ne saurait tarder puisque clubs engagés dans le projet se désistent les uns après les autres.

Le dernier en date devrait se nommer l’Inter Milan, ce qui laissera donc les seuls clubs espagnols en lice dans cette éventuelle ligue fermée. En attendant la nouvelle mouture du projet, Bernard Caiazzo  n’a pas été tendre avec le FC Barcelone et le Real Madrid... qui font partie des fondateurs.

« Tu as plus de chances de battre Nadal au tennis que de voir la Super League se jouer »

« Nous sommes bien plus nombreux à aimer le football pour le servir et pas pour s’en servir. J’ai déjà eu en réunions de sérieuses altercations par le passé avec les patrons du Real, du Barça ou de Manchester City sur le sujet, a-t-il rappelé au Progrès. Comme je l’ai dit au patron du Barça :"Tu as plus de chances de battre Nadal au tennis que de voir la Super League se jouer." On ne va pas revenir à l’époque des Seigneurs qui dictaient leurs lois. J’avais prévenu les clubs français il y a quelques années sur le danger de ces présidents sans scrupule mais ils viennent de commettre une erreur qui va créer l’unité de centaines de clubs en Europe contre eux. En 48 heures, le Real a ruiné son image au niveau mondial. Quel gâchis ! »

. Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.