ASSE : Blitzer veut accélérer pour le rachat des Verts, Romeyer pas convaincu ? | OneFootball

ASSE : Blitzer veut accélérer pour le rachat des Verts, Romeyer pas convaincu ?

Logo : OnzeMondial

OnzeMondial

Alors que le feuilleton de la vente de l'ASSE bat son plein, David Blitzer susciterait toujours les doutes de Roland Romeyer.

Le feuilleton de la vente de l'ASSE se poursuit et il entre dans sa phase finale. Ce dossier aimerait être bouclé demain par Roland Romeyer, Bernard Caïazzo et David Blitzer d'après les informations de L'Equipe. L'homme d'affaires américain aurait dans un premier temps formulé une offre de 80 M€, dont 19 M€ en échange des titres suite à la descente en Ligue 2. Mais après épluchage des comptes, le prix aurait baissé. Pire, après les incidents lors du barrage contre Auxerre, son offre aurait diminué de moitié, passant à 40 millions d'euros, dont 19 millions d'euros pour les parts sociales.

Blitzer ne s'est pas déplacé à Saint-Étienne !

Cependant, au contraire des précédents candidats au rachat, Blitzer ne se serait pas rendu à Saint-Étienne le 15 juin dernier. Il aurait envoyé quatre personnes, trois hommes (un Allemand, un Américain, un Français) et une femme spécialisée dans la finance. Une visite qui leur a permis de visiter "l'Étrat, le Chaudron et le Musée des Verts" mais aussi "la ville, où ils ont dormi, après que Romeyer les a déposés dans un restaurant du centre-ville." Parmi eux, se trouvait Antoine Gobin, qui pourrait devenir le président exécutif du club en cas de rachat par l'Américain.

L'heure est maintenant à la décision pour les deux propriétaires stéphanois. A eux de donner leur accord d'ici demain, de tout simplement ne pas répondre et parler avec d'hypothétiques nouveaux repreneurs ou alors de poursuivre l'exclusivité des négociations jusqu'au 7 juillet. Roland Romeyer serait toujours aussi réticent alors qu'il n'est guère enthousiasmé par le fait de voir l'ASSE rejoindre l'important satellite de clubs de Blitzer, copropriétaire entre autre de Crystal Palace et Augsbourg, et qui négocierait actuellement le rachat de Bröndby. Quant à Bernard Caïazzo, qui vit désormais à Dubaï et qui n'a plus mis les pieds dans le Forez depuis deux ans, il souhaiterait vendre mais là non plus, pas à n'importe quel prix.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher