Asian Champions League 2022 : le grand départ | OneFootball

Icon: Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

·18 avril 2022

Asian Champions League 2022 : le grand départ

Image de l'article :Asian Champions League 2022 : le grand départ

La zone Ouest a débuté sa phase de groupes depuis le 7 avril alors que la zone Est a débuté son premier tour le 15 avril. Une phase qui se déroulera sur trois semaines pour chaque zone, de quoi mettre à rude épreuve les organismes.

Groupe A : Al-Hilal en toute tranquillité

Pas de soucis à signaler du côté du champion en titre qui conclut sa phase aller avec trois victoires en trois matchs face à Sharjah (2-1), Al-Rayyan (0-3) et Istiqlol (1-0). Il faut dire que jouer à domicile donne un avantage non négligeable. Au contraire, le club tadjik a lui connu trois défaites en autant de rencontres et occupe la dernière place. Ce qui laisse, pour le moment, une bataille entre Al-Rayyan et Sharjah pour la place de dauphin. Dans leur première rencontre, les deux équipes se sont quittés sur un score nul (1-1) avec notamment un but de Steven Nzonzi pour les Qataris.


Vidéos OneFootball


Groupe B : Al-Shabab en avance

Également à domicile, les Saoudiens d'Al-Shabab dominent ce groupe B après les trois premières rencontres avec deux victoires sur Mumbai City (0-3) et Al-Jazira (3-0) puis un nul face à Al-Quwa Al-Jawiya (1-1) arraché à la dernière minute. Derrière le leader, les trois équipes se tiennent en un point et Al-Quwa Al-Jawiya occupe pour le moment la seconde place. À noter la belle victoire de Mumbai City sur les Irakiens (1-2) qui permet aux Indiens de continuer d'espérer une qualification pour le prochain tour.

Groupe C : Al-Gharafa et Foolad à la lutte

Un groupe C encore indécis après trois matchs. Les Qataris d'Al-Gahrafa et les Iraniens de Foolad sont à égalité en tête du groupe avec le même bilan de une victoire pour deux nuls. Un nul obtenu l'un contre l'autre sur un score nul et vierge (0-0) et face aux Émiratis de Shabab Al-Ahli (1-1 pour les deux matchs). Ces derniers n'ont d'ailleurs pas réussi à se défaire du club turkmène de Ahal (1-1) et accuse donc deux points de retard sur le duo de tête.

Groupe D : Al Taa-woun et Al-Duhail prennent les devants

Là aussi, jouer à domicile a été bénéfique pour Al-Taawoun qui occupe la tête du groupe avec deux victoires en trois matchs dont un succès sur les Qataris d'Al-Duhail, second du groupe. Le mauvais pas face à Pakhtakor (0-1) a bien été corrigé face à Sepahan (3-0) par les Saoudiens qui manquent néanmoins le carton plein. Ce qui a permis à Al-Duhail de revenir à hauteur grâce à deux succès sur Sepahan (0-1) et Pakhtakor (3-2). Le suspense reste néanmoins intégral dans ce groupe pour les trois derniers matchs.

Groupe E : Al-Faisaly prend une option

Là aussi à domicile, Al-Faisaly en a profité pour prendre la tête de son groupe avec un bilan de deux victoires et un nul. À noter la belle victoire sur Al-Sadd (2-1) autre favori du groupe qui a connu un début de compétition compliqué avec notamment un nul face à Nasaf Qarshi (1-1). Si Al-Wehdat accuse déjà du retard, la lutte pour les deux premières places s'annonce intéressante dans ce groupe.

Groupe F : Daegu et Urawa démarrent bien

Pour lancer leur campagne 2022-2023, les Japonais d'Urawa n'ont fait qu'une bouchée des Singapouriens de Lion City Sailors (1-4). De leur côté, les Sud-Coréens de Daegu n'ont pas tremblé une seule seconde face à une équipe U21 de Shandong Taishan (7-0). Sans surprise, les deux clubs devront se jouer la place de leader et espérer être bien positionné pour se qualifier via la seconde place.

Groupe G : Jeonnam bien parti

Groupe très ouvert sur le papier avec les Sud-Coréens de Jeonnam, les Thaïlandais de Pathum, les Australiens de Melbourne et les Philippins de United City. Pour cette première journée, Pathum et Melbourne ne sont pas parvenus à se départager (1-1) alors que Jeonnam a mis du temps à se défaire de United City (1-0) pour s'emparer de la première place du groupe. Les Dragons seront-ils la première équipe de seconde division à sortir d'un groupe d'Asian Champions League ? Réponse dans cinq matchs.

Groupe H : Yokohama tient son rang, Jeonbuk cale déjà

Match pas si tranquille pour débuter du côté des Japonais de Yokohama F. Marinos qui ont bataillé pour se défaire des Vietnamiens de Hoang Anh Gia Lai (1-2). Mais débuter par une victoire est toujours important dans ce genre de format. Surtout que Jeonbuk, favoris du groupe, a coincé face aux Australiens de Sydney (0-0) et lâche déjà deux précieux points dans la course à la première place. Sans grande surprise néanmoins pour les Sud-Coréens qui confirment leur début de saison poussif.

Pour commencer la phase de groupe de la zone Est, l'Asian Champions League avait décidé de proposer une rencontre entre le champion du Japon, Kawasaki Frontale et le champion d'Asie 2020, Ulsan Hyundai. Match qui s'est conclu par un match nul (1-1) plutôt logique puisque Ulsan a reculé et souffert tout au long de la seconde période après son ouverture du score. Dans l'autre match du groupe, les Malaisiens de Johor Darul Ta'zim n'ont fait qu'une bouchée des U21 de Guangzhou (5-0).

Groupe J : Bataille à trois

Comme en 2019, le Vissel Kobe évoluera dans un groupe ne comportant que trois équipes après le forfait des Chinois de Shanghai Port. Kitchee et Chiangrai United étaient donc les deux seules équipes sur le pont pour cette première journée est les Hongkongais s'en sont bien sortis en empochant les trois points (1-0).

À propos de Publisher