Arrasate : "Si tu te fais petit au Bernabéu, tu es mort" | OneFootball

Icon: Real France

Real France

·1 octobre 2022

Arrasate : "Si tu te fais petit au Bernabéu, tu es mort"

Image de l'article :Arrasate : "Si tu te fais petit au Bernabéu, tu es mort"

Jagoba Arrasate, lors de la conférence de presse précédant le match contre le Real Madrid, a mis en garde ses joueurs.

Osasuna réalise un bon début de saison, 4 victoires en 7 journées qui leur permet de pointer à la cinquième place de la Liga. En salle de presse d’avant match, le technicien Arrasate espère s’appuyer sur cette bonne dynamique pour ramener des points du Santiago Bernabéu demain soir.

Un rival de haut-niveau : "En plus de bien jouer, ces équipes ont le meilleur gardien de but et le meilleur attaquant. Il s'agit d'être constant dans sa propre zone et efficace dans l'autre. Vous devez être efficace pour marquer ce but qui vous donne une chance."

Le schéma tactique pour prendre à défaut le Real : "L'année dernière, nous avons joué en 5-3-2 et je pense que nous avons fait un très bon match, notamment sur le plan défensif."

Comment ne pas perdre : "Si vous n’entrez pas bien dans le match, que le ballon vous brûle les pieds et que vous montrez pas de personnalité, à la fin vous vous faites petit. Et sur ce terrain, si tu te fais petit, tu es mort."

L’animation du jeu : "Tu dois décider où donner de l'espace au Real Madrid. Dans votre dos ou au départ. Souvent, nous suivons un plan et d'autres fois, nous faisons ce que nous pouvons. Si vous montez, vous devez très bien presser, mais si vous êtes en bloc bas, vous ne pouvez pas rester passif parce qu'ils ont des arguments pour ouvrir le terrain et frapper de loin."

Les rotations et à quel Real il s’attend : "Au Real Madrid qui a gagné les 9 matchs avec différents registres. Quand vous découvrez leur composition de départ, ils vous semblent tous bons."

Son attaquant, Budimir, ne marque pas : "Il est très fort mentalement. Il croit beaucoup en ses chances. Il sait qu'il a eu des opportunités et qu'il en aura encore. Il sait où il doit s'améliorer et il travaille comme toujours."

À propos de Publisher