Arnaud De Carli : « Aujourd’hui, il y a une seule personne qui a mis 10 millions d’année dernière et qui est prêt à remettre dix millions cette année, c’est Monsieur Lopez » | OneFootball

Arnaud De Carli : « Aujourd’hui, il y a une seule personne qui a mis 10 millions d’année dernière et qui est prêt à remettre dix millions cette année, c’est Monsieur Lopez »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Arnaud De Carli, vice-président du Club Scapulaire, est revenu sur les critiques subies sur les réseaux sociaux des suites du communiqué du groupement d’entreprises.

« Je voulais m’en expliquer parce que j’ai vu que sur les réseaux sociaux ça avait un peu tourné, avec 50% de gens qui prenaient position pour nous et d’autres qui nous décriaient un petit peu sur le fait de ‘donner un blanc-seing à Monsieur Lopez’. Non. Ce n’était pas un appel pour Gérard Lopez, c’était vraiment pour sensibiliser la communauté girondine sur la situation, sur le fait que la situation était compliquée, qu’il n’y avait qu’un dossier qui avait été retenu l’année dernière parce que le club avait déjà la possibilité de descendre… Il y avait déjà eu l’année dernière la DNCG qui avait proclamé une rétrogradation. Il n’y avait qu’un dossier l’année dernière qui avait sauvé le club, celui de Gérard Lopez. On s’est permis de le rappeler. Je ne suis pas l’avocat de Gérard Lopez, mais c’est une vérité. Et aujourd’hui, malgré la situation, force est de constater qu’il n’y a pas d’autre dossier sérieux qui puisse reprendre. Aujourd’hui, il y a une seule personne qui a mis 10 millions d’année dernière et qui est prêt à remettre dix millions cette année, c’est Monsieur Lopez. On n’est pas derrière lui, on est aujourd’hui sur du court terme, et on veut dire à la communauté girondine qu’il faut qu’on mette la pression – si tenté qu’on puisse la mettre aujourd’hui – sur les créanciers. On sait qu’ils ont fait beaucoup d’efforts jusqu’à présent, il leur manque un dernier petit effort pour qu’on fasse cet appel de début juillet ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher