Arbitrage : Bientôt des arbitres français… au Portugal ?

Logo : Trivela

Trivela

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Ftrivela.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F04%2FIcon_59168854.jpg&q=25&w=1080

Ce lundi, la Fédération Portugaise de Football a annoncé avoir trouvé un accord avec la FFF pour procéder à un échange d’arbitres.

C’est peut-être un énième tournant majeur auquel notre football assiste actuellement. Alors qu’on s’est déjà parfaitement habitué aux joueurs et aux entraîneurs qui voyagent à travers le monde pour exercer, ce sont désormais les arbitres, qui pourraient être exportés. En effet, ce lundi, la Fédération Portugais de Football et la Fédération Française de Football ont convenu un accord pour procéder à un échange d’arbitres dans les compétitions professionnelles des deux pays.

Offrir de l’expérience aux arbitres

Ainsi, on pourrait tout à fait voir des arbitres français officier dans des compétitions portugaises et leurs homologues portugais diriger des rencontres sur le sol français. Dans son communiqué, le président du Conseil d’Arbitrage portugais José Fontelas Gomes, a expliqué que l’objectif était “d’offrir aux arbitres les meilleures conditions qui contribuent à leur évolution, que ce soit en termes de formation, de connaissances, de technologie, mais aussi dans d’autres dimensions. L’ancien arbitre de 44 ans a ensuite rajouté : En ce sens, l’opportunité que nous offrons au niveau des expériences internationales est très importante pour la croissance de nos arbitres.”

Une recherche d’impartialité

Et si c’est dans cette volonté d’apporter une expérience supplémentaire aux arbitres des différents pays que l’UEFA avait évoqué cette idée pour la première fois en 2004, il semblerait que ça soit plutôt une recherche d’impartialité qui serait au cœur de cette nouvelle mesure. En effet, il n’est pas rare de voir des arbitres portugais liés à des clubs du championnat par leur passé de supporter, voire, pour certains, par leur ancienne carrière de joueur.

En février 2020, le SL Benfica avait d’ailleurs demandé ouvertement à la Fédération Portugaise de Football d’imposer des officiels étrangers pour tous les matchs des deux concurrents au titre, à savoir Benfica et Porto, pour toute la fin de saison dernière. Favorable à cet échange inter-fédérations, le président de Benfica, Luis Filipe Vieira, avait d’ailleurs déclaré que “si des arbitres étrangers venaient à officier au Portugal, leurs erreurs seraient moins grotesques car ils ne seraient pas connotés comme supporters d’un club ou d’un autre.”

Crédit photo : IconSport