Après Angers-Caen (3-0), Alex Dujeux « ne veut pas faire la fine bouche », Patrice Sauvaget appelle à « rester unis dans la tempête » | OneFootball

Icon: MaLigue2

MaLigue2

·27 novembre 2023

Après Angers-Caen (3-0), Alex Dujeux « ne veut pas faire la fine bouche », Patrice Sauvaget appelle à « rester unis dans la tempête »

Image de l'article :Après Angers-Caen (3-0), Alex Dujeux « ne veut pas faire la fine bouche », Patrice Sauvaget appelle à « rester unis dans la tempête »

Angers SCO a réalisé une belle opération lors de la 15e journée de Ligue 2 ce lundi soir avec une victoire devant le SM Caen (3-0) qui s’est dessinée en fin de match après l’entrée de Bahoya. Après la rencontre, les deux entraîneurs ont livré leur réaction à chaud au micro de beIN Sports.


Vidéos OneFootball


Alexandre Dujeux (Angers SCO) : « On est contents, on avait à cœur de gagner ce match-là. Leur expulsé en deuxième période nous a aidé à faire la différence en fin de match. On est satisfaits. Dans le contenu, on a fait des matchs plus aboutis mais je n’ai pas envie de faire la fine bouche. On gagne largement contre une belle équipe de Caen qui était revancharde. Tout n’était pas parfait mais on doit savourer ce soir. Bahoya ? On cherche à le développer, semaine après semaine. On est très heureux de l’avoir avec nous, preuve que le centre de formation travaille bien. J’espère qu’il restera longtemps avec nous ! »

Patrice Sauvaget (SM Caen) : « C’est une défaite lourde quand on prend 3-0 à l’extérieur. On était bien revenus en début de seconde période, on a eu notre chance. Le fait de se retrouver à 10 nous a mis moins bien et on s’est fait contrer à la fin. Le constat est là : c’est insuffisant pour ramener des points. Tout n’est pas à jeter mais aujourd’hui, on perd 3-0. Quand on est professionnel, le résultat est important. Je dis attention, il va vite falloir gagner car sinon on sera en danger. Ce n’est pas parce qu’on s’appelle le SM Caen qu’on ne peut pas être en difficulté. Il faut rester unis dans la tempête et faire front. On est forcément déçus du résultat. »

Photo Cedric Meraville/Alexpress/Icon Sport

À propos de Publisher