Ancelotti : « J’ai été agréablement surpris par Valverde, Rodrygo, Camavinga » | OneFootball

Ancelotti : « J’ai été agréablement surpris par Valverde, Rodrygo, Camavinga »

Logo : Le Journal du Real

Le Journal du Real

En conférence de presse, l’entraîneur italien du Real Madrid a répondu aux questions des journalistes. Ce dimanche 15 mai, le Real Madrid affronte Cádiz au stade Nuevo Mirandilla, à 19h30. Une rencontre permettant aux hommes de Carlo Ancelotti de continuer leur préparation en vue de la finale de Ligue des Champions à Saint-Denis.

L’objectif : « Les joueurs connaissent très bien l’objectif, et la manière par laquelle nous pouvons l’atteindre : engagement, intensité. Cela vaut également pour le match de demain. »

Absence de Benzema : « Je lui ai donné deux jours de repos parce que je pense qu’il le mérite. Demain, je vais en donner à Vinícius et Courtois. Tandis que Carvajal, Ceballos, Hazard sont de retour. Nous suivons notre plan à la lettre. La semaine prochaine, ils seront tous de retour. »

Et si la finale se jouait maintenant : « Nous devons respecter le calendrier. Il est bien. Nous avons deux semaines. Nous ferons un bon travail pour être prêts pour la finale. »

Départ de Hazard : « Nous n’en avons pas parlé. Son plan est très clair : il reste et il le fait avec beaucoup de motivation parce qu’il n’a pas eu de bons moments ces dernières années et il veut montrer sa qualité. »

Le contrat de Marcelo : « Nous n’avons pas encore parlé de ce qu’il va faire la saison prochaine. Nous avons la finale, un défi très important, et ensuite nous parlerons de tout, y compris de la situation de Marcelo. »

Tops et flops de la saison : « Je n’ai été déçu par aucun d’entre eux, j’ai été agréablement surpris par ceux que je connaissais moins : Valverde, Rodrygo, Camavinga. Je n’ai pas été surpris par Vini Jr. parce qu’il a ce talent, il l’a montré, maintenant il est meilleur à la finition. Je dirais Rodrygo, Camavinga et Valverde. »

Hazard dans la dynamique : « Je pense que oui. Il y a beaucoup de matchs, il y a de la fatigue, il y aura des rotations même s’il n’y en a pas eu beaucoup cette année. Chacun peut avoir sa chance. Composer un onze de départ dans une grande équipe est très compliqué pour tout le monde, et pas seulement pour les joueurs qui jouent moins. Je continue de penser que la quantité de minutes n’est pas aussi importante que la qualité. Cette année, nous avons l’exemple clair de Rodrygo, qui n’a pas joué beaucoup de minutes mais qui a amené de la qualité et fait la différence. »

Vivre à Madrid : « Un lieu de séjour et de vie. On vit bien, on mange bien, il y a une bonne ambiance, le climat aide beaucoup. Madrid est faite pour y vivre, pas pour des vacances. »

Les mots de Salah : « Salah a dit qu’à son poste, il est le meilleur au monde et je pense qu’il a raison. Je suis d’accord avec lui. À son poste, oui, il est le meilleur du monde. »

La relégation de Levante : « Dans le football, dans le sport, il y a des victoires et des défaites. Cela arrive à tout le monde, cela m’est arrivé, cela est arrivé à tous les entraîneurs. Nous devons garder à l’esprit que c’est du sport, rien que du sport. Il est tout à fait normal de se sentir triste lorsque les choses ne vont pas bien, mais il faut ensuite regarder vers l’avant avec énergie. »

Le meilleur vestiaire de sa carrière : « C’est un vestiaire de très haut niveau. Professionnellement, tout d’abord. Il n’y a pas de personnes arrogantes, tout le monde est très respectueux avec le staff, avec les physios. Il y a dans ce vestiaire beaucoup de qualités, de caractère. Cela n’a pas été facile pour moi de trouver cela dans ma carrière, j’ai eu des vestiaires compliqués. »

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher