Amiens SC : Un top 10 final vraiment envisageable ? | OneFootball

Amiens SC : Un top 10 final vraiment envisageable ?

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Pour sa troisième saison consécutive en Ligue 2, l’Amiens SC aura pour ambition de reprendre sa marche en avant après avoir terminé successivement dixième et quatorzième. Et si le top 10 est l’objectif officiel, les bookmakers peinent à voir les Amiénois terminer mieux qu’en toute fin de première partie de tableau.

L’Amiens SC loin derrière les prétendants à la montée

« Nous devons, compte tenu des moyens mis en œuvre, intégrer absolument ce top 10 de la Ligue 2. C’est notre place et nous devons faire les efforts, ensemble pour intégrer ce top 10. » Après avoir longtemps évoqué un cycle d’ambition et de conquête sportive sans fixer de réel objectif concret, Bernard Joannin a avancé ses pions, mardi lors de la présentation de l’effectif au public amiénois. Un objectif sur le papier tenable même si les bookmakers ne voient pas forcément l’Amiens SC faire mieux qu’une place

Deux ans après avoir été désigné comme un favori, dans la foulée de sa relégation, Amiens fait aujourd’hui figure de simple outsider, loin derrière une cohorte importante d’équipes. Avec une cote de 30 chez ZeBet, le club picard n’est clairement pas un candidat naturel au titre selon le site de paris en ligne, bien loin derrière l’AS Saint-Etienne et le FC Metz, co-favoris à 4,75. Derrière les deux relégués, Caen (6,50) et le Paris FC (7,25) se tiennent dans un mouchoir de poche. Le top 5 est complété par l’EA Guingamp (8,50), une formation étant sur une belle dynamique.

Désormais entraîné par Luka Elsner, le Havre fait partie des potentiels trouble-fêtes selon les bookmakers de ZeBet avec une cote à 9. Dijon (10) et Sochaux (11) sont les deux premiers clubs à franchir la barre des 10, creusant déjà un premier écart avec Nîmes, à 19 contre 1. Dans la course au maintien, un trio se détache aussi avec le tandem Laval-Annecy à un cote de 300 pour le titre derrière le récent barragiste QRM à 175. En dépit d’une cuvée 2021/2022 très réussie, Pau (100) est vu comme le quatrième club avec le moins de chances de s’en sortir, à la lutte avec Rodez et Grenoble (90).

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher