Alonzo : "Depuis que Sacko n'est pas là, Bernardoni est moins bon" | OneFootball

Alonzo : "Depuis que Sacko n'est pas là, Bernardoni est moins bon"

Logo : Evect

Evect

Fautifs sur les deux buts qui ont remis Nice dans le match, Paul Bernardoni n'échappe pas aux critiques après #OGCNASSE, notamment celle d'un ancien gardien stéphanois : Jérôme Alonzo, sur Prime Vidéo.

Jérôme Alonzo : "C'est vrai qu'on a été dithyrambique avec Paul (Bernardoni) quand il est arrivé parce qu'on pensait aussi que cela pouvait être celui, de part son expérience du passé, des sauvetages déjà avec Nîmes notamment, son talent, sa manière d'être un peu différente, de ne pas avoir connu tous les soucis au club, d'avoir un regard neuf sur tout ce qui se passe... Mais depuis que Falaye Sacko n'est pas là, ce gardien est moins bon aussi. Est-ce que cela a un lien de cause à effet ? Je ne sais pas. Sur ce premier but c'est un petit peu lui qui relance Nice. Bard est à angle zéro, tu ne peux pas... Il est vraiment bas sur les appuis au début et il ne peut pas se relever après donc c'est une erreur.

Celle du coup-franc est encore plus flagrante pour moi parce que c'est un ballon fort qui est flottant mais où un gardien de première division doit quand même pouvoir sans problème aller se débrouiller à la mettre en corner ou la dévier sur le côté. Je pense qu'il est mal organisé au niveau des appuis. Il part un petit peu sur sa gauche, il revient après. Il envoie les bras un petit peu n'importe comment Paul Bernardoni. Elle flotte, c'est vrai, mais ce n'est pas un arrêt qui est infaisable. À ce moment là du match, on sent tous que Nice va gagner ce match. La première change complètement la partie. Je pense que si Saint-Étienne arrive à tenir un quart d'heure vingt minutes à 2-0 ou même à 2-1 cela peut être autre chose. Mais là, quand tu vois ce but et que tu envoies ces signaux-là : 'si vous appuyez c'est possible'... C'est un peu Paul Bernadoni qui a envoyé ce premier signal-là."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher