Affaire Hamraoui : les avocats d'une Aminata Diallo "dévastée" sortent du silence ! | OneFootball

Icon: Foot National

Foot National

·22 septembre 2022

Affaire Hamraoui : les avocats d'une Aminata Diallo "dévastée" sortent du silence !

Image de l'article :Affaire Hamraoui : les avocats d'une Aminata Diallo "dévastée" sortent du silence !

Les avocats d'Aminata Diallo, "dévastée" selon eux, sont sortis du silence ce jeudi matin.

Les avocats d'Aminata Diallo sortent du silence. Ce jeudi matin, Me Battikh, Me Redon et Me Romain Ruiz se sont effectivement présentés devant la presse pour donner quelques éléments au sujet de leur cliente, "dévastée" après les dernières révélations survenues dans le cadre de l'affaire Hamraoui. Les trois avocats se sont d'abord félicités que l'ancienne joueuse du Paris Saint-Germain ait été remise en liberté (mais toujours sous contrôle judiciaire).

Des écoutes de "contexte"

"Nous sommes très heureux qu'elle ait été remise en liberté après avoir vécu un choc carcéral très important, a indiqué Mourad Battikh. Aujourd'hui nous sommes mobilisés à démontrer l'innocence d'Aminata Diallo. Elle aussi est très déterminée. Les médias ont eu une analyse très à charge. Mais la lecture approfondie du dossier depuis une semaine nous a rassurés sur l'incapacité qu'a l'accusation à relier par un quelconque élément matériel Aminata Diallo aux agresseurs", a-t-il ajouté.

Les trois avocats ont également évoqué les fameuses écoutes sorties dans la presse ces derniers jours. "Les écoutes qui ont pu sortir dans la presse sont des écoutes de contexte. Mais pas une écoute ne permet de constater qu'elle a commandité une agression, a répondu Romain Ruiz. Elle s'exprime sur le monde du sport, sur ses entraîneurs, mais c'est tout ce qu'il y a. La réalité est qu'il n'y a pas une écoute incriminante dans le dossier", a-t-il aussi estimé.

Une animosité qui doit être "nuancée"

"La première victime est Kheira Hamraoui mais la deuxième est Aminata Diallo qui a aussi été molestée le soir des faits plaquée contre son véhicule, a poursuivi Me Battikh. Le fait qu'Hamraoui ait été victime ce soir-là ne veut pas dire que Diallo était coupable. Il faut explorer d'autres pistes, réclame-t-il. Il y a des milliers de côtés dans ce dossier et 90-95% ne concernent qu'Aminata Diallo. Il y a une disproportion entre Aminata Diallo et les autres pistes qui auraient pu être explorées à notre sens".

Les avocats, qui se réservent "le droit de contester d'un point de vue juridique", ont également commenté la relation entre les deux joueuses. "Cette animosité doit être extraordinairement nuancée. (...) Ce sont des choses qui arrivent dans un contexte concurrentiel. Tous les jours, toutes les semaines, ça arrive dans tous les sports. Pour un "sale p...", il y a énormément de messages entre Diallo et Hamraoui qui révèlent une entente cordiale. Cette inimitié doit être nuancée", ont-ils insisté.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher