A Leicester, ça patauge | OneFootball

A Leicester, ça patauge

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Battus mercredi dernier dans une fin de match rocambolesque face à Tottenham, avec une erreur de Youri Tielemans, les Foxes ne pointent qu'à la 10e place cette saison, bien loin des ambitions affichées.

Les hommes de Brendan Rodgers commencaient leur saison 2021-2022 comme ils l'avaient terminée : avec un titre. Les Foxes venaient à bout du Manchester City de Kevin de Bruyne - absent ce soir-là - grâce à un pénalty dans les dernières minutes de l'ancien Skyblue Kelechi Iheanacho. Depuis, Leicester s'est montré sous plusieurs facettes.

Car ce Leicester-là est encore capable de battre des "grosses cylindrées" de Premier League, ou du moins de leur rendre la vie dure. Les Foxes sont en effet parvenus à battre Liverpool en championnat cette saison, et à leur tenir tête en Carabao Cup, en ne s'inclinant qu'aux pénaltys. Ils se sont d'ailleurs imposés 4 buts à 2 face à Manchester United en octobre - avec un but de Tielemans - et se sont inclinés face aux Citizens de Guardiola dans un match complètement fou (6-3), revenant à 4-3 du diable Vauvert . Leur récente et spectaculaire défaite face à Tottenham, où les Spurs ont inscrit deux buts en deux minutes dans les arrêts de jeu, serait en réalité assez symbolique de cette équipe et de ses capacités depuis plusieurs années - depuis, en réalité, leur titre de champion en 2016 - : ils sont souvent proches de réaliser quelque chose de grand, mais échouent finalement.

En effet, à part la finale remportée l'an dernier face à Chelsea - avec un but mémorable de Tielemans - les Foxes ont démontré à plusieurs reprises leurs difficultés à confirmer leur statut de grand club d'Angleterre.

La saison suivant celle du titre, Leicester réalise une très belle campagne de Champions League, échouant en quart de finales, mais ne termine que 12e en Premier League. En 2017 - 2018, sous les ordres de Claude Puel, ils échouent à une décevante 9e place. Malgré l'arrivée de Brendan Rodgers en 2018-2019 : rebelote, et une 9e place.

Mais c'est lors des deux dernières saisons que Leicester va le plus démontrer ses failles et ses difficultés  à tenir le rythme effréné imposé par le football anglais. En 2019-2020 : Tielemans, Praet et cie réalisent une saison tonitruante, avec un Jamie Vardy au sommet de son art et meilleur buteur du championnat. Ils s'installent à la seconde place du classement dès la 12e journée de championnat, position qu'ils perdront ensuite lors de la 22e journée après une défaite contre Burnley. Ils tiendront une 3e place synonyme de qualification pour la Champions League jusqu'à la 33e journée, s'effondrant ensuite à la 5e place après deux défaites de rang.

Le scénario de la saison suivante sera fort similaire. Leicester, qui vient d'officialiser la venue de Timothy Castagne en provenance de l'Atalanta, s'installe durant quelques journées en tête du classement avant de la perdre au profit de Liverpool lors d'une défaite 3-0. Liverpool, qui s'effondrera aussi en cours de saison. La fin d'exercice des Foxes en Premier League sera à nouveau décevante : alors 3e jusqu'à la 36e journée, les hommes de Rodgers perdent face aux mastodontes Chelsea et Tottenham et laissent une nouvelle fois échapper la Ligue des Champions.

Cette saison, ils sont déjà éliminés de l'Europa League, suite à défaite lors du dernier match de poules face au Napoli de Dries Mertens (3-2). Ils joueront néanmoins la Conference League, en guise de lot de consolation.

Et les Diables, dans tout ca ?

La défense de Leicester, qui doit déjà composer avec les soucis physiques de Jonny Evans et les prestations en dents de scie de Caglar Soyuncu - avec comme dernier exemple son match calamiteux face à Tottenham - est également privée de Timothy Castagne.  Déjà blessé lors d'un choc violent à l'Euro, l'ancien joueur de Genk sera absent pendant deux mois suite à des problèmes à l'épaule et à la cuisse.

Youri Tielemans est quant à lui un titulaire indiscutable au sein de l'effectif de Rodgers. Il a déjà joué 25 matchs, inscrit 6 buts et délivré 3 passes décisives.

Dernièrement, il aurait même été pisté par Arsenal. Verra-t-on bientôt un entrejeu Lokonga - Tielemans 100% made in Neerpede chez les Gunners ? Pas sûr que Leicester l'entende de cette oreille, car malgré son erreur ayant précipité la défaite des siens contre Tottenham, il reste l'un des joueurs les plus importants au sein de l'entrejeu des Foxes, et cela depuis son départ de Monaco.

À propos de Publisher