“À l’ASSE, il y avait vraiment une équipe avec Falaye Sacko et une sans” | OneFootball

“À l’ASSE, il y avait vraiment une équipe avec Falaye Sacko et une sans”

Logo : AllezPaillade.com

AllezPaillade.com

Nouvelle recrue, nouveau numéro avec le média En vert et contre tous ! Effectivement, avec ce nouveau transfert assez teinté de vert, nous avons pris soins de contacter le média phare de l’ASSE pour évoquer Falaye Sacko et vous donner ainsi l’occasion de le découvrir un peu mieux:

Falaye Sacko n’a passé que six petits mois dans le Forez mais il semble que cela ait suffi pour laisser un bon souvenir malgré la descente:

“C’est la meilleure recrue hivernale, de très loin. Le club s’est globalement manqué cet hiver avec des joueurs blessés, hors de forme, ou simplement pas au niveau pour tirer le groupe vers le haut. En revanche, Falaye Sacko a fait l’unanimité. Je suis de ceux qui pensent qu’on se serait probablement maintenu si il ne s’était pas blessé aux ligaments face à l’ESTAC. À partir de ce moment-là, la défense qui avait enfin trouvé de la solidité a de nouveau sombré. Il a eu un état d’esprit irréprochable, ce qui est à noter dans le contexte stéphanois. Il a réussi à revenir sur les derniers matchs de la saison et notamment les barrages. Même en n’étant pas à 100%, il a serré les dents et son apport s’est vraiment ressenti.”

L’international malien nous est présenté comme un arrière droit pourtant, d’un point de vue extérieur, nous l’avons surtout vu s’épanouir comme axial droit à l’ASSE…

“Oui, chez nous, on l’a principalement fait évoluer comme défenseur axial droit dans une charnière à trois centraux. Il a fait quelques matchs ou bouts de match au poste de latéral droit. C’est vraiment dans cette défense axiale à trois qu’on l’a vu performer. Sa vitesse notamment permettait de rattraper les nombreuses erreurs de ses camarades en défense. Il y avait vraiment une équipe avec Sacko et une sans. C’est un joueur qui sent bien le jeu, qui a un bon placement et qui est également capable de perforer les lignes adverses.

Certains supporters peuvent s’étonner de voir le MHSC autant piocher dans un club qui vient pourtant d’être relégué. Avez-vous de quoi les rassurer ?

Tout n’est pas à jeter à Saint-Étienne. Contrairement à ce que déclarait Khazri, probablement pour s’ôter un maximum de responsabilité dans cet échec. La valeur intrinsèque des joueurs composant l’effectif aurait dû permettre à l’ASSE de se maintenir. Il est certain que plusieurs joueurs, dans un environnement différent, pourront apporter à des équipes de Ligue 1. Il y a toujours de bonnes affaires à réaliser chez les clubs qui descendent, encore plus lorsque des dizaines de joueurs sont libres. Montpellier a bien raison de se pencher dessus, d’autant plus que les moyens financiers sont limités au MHSC.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher