2015-2022 : l'inexorable ascension de Kylian Mbappé🔝 | OneFootball

2015-2022 : l'inexorable ascension de Kylian Mbappé🔝

Logo : OneFootball

OneFootball

Pierre Germain

Après des mois de rumeurs contradictoires, de négociations acharnées et de multiples rebondissements, Kylian Mbappé a tranché. En fin de contrat en juin, il a pris le parti de prolonger au PSG jusqu’en 2025.

L’occasion de revenir sur l’ascension du jeune attaquant en Ligue 1, depuis ses débuts à Monaco jusqu’à ce nouveau contrat dans la capitale française, qui va faire de lui l’un des joueurs les mieux payés au monde.


Monaco (2015-2017) : la révélation

Arrivé au centre de formation monégasque en 2013, il fait ses premiers pas avec la réserve de Monaco lors de la saison 2015-16, avant de faire ses débuts en Ligue 1 en décembre. Ce faisant, il devient le plus jeune joueur de l’histoire du club à jouer avec l’équipe première (16 ans et 347 jours), détrônant Thierry Henry.

Il marque son premier but le 20 février, effaçant de nouveau Henry des tablettes, du haut de ses 17 ans. Des débuts réussis récompensés par un premier contrat pro de trois ans, signé en mars 2016.

L’année suivante, il confirme tous les espoirs placés en lui, étant notamment l’un des hommes forts de la campagne victorieuse en Ligue 1 et de l’épopée en C1 (défaite dans le dernier carré) avec 26 buts et 14 assists en 44 matches toutes compétitions confondues en 2016-2017.


PSG (2017-2022) : l’explosion

Une saison impressionnante qui convainc définitivement le Paris Saint-Germain de miser sur lui. Le 31 août, le PSG annonce l’arrivée du joyau de Bondy, qui débarque dans le cadre d’un prêt avec option d’achat dans une opération record de 180 millions d’euros. Un choix motivé par la volonté de jouer pour le club de sa ville natale, l’objectif de remporter la C1 et la perspective de former un trio offensif explosif avec Cavani et Neymar, lui aussi recruté le même été.

Un pari gagnant : élu meilleur espoir du championnat de France pour la deuxième année consécutive en 2018 au terme de sa première saison parisienne, il n’a ensuite eu de cesse de gravir les échelons, remportant trois fois le titre de meilleur joueur de Ligue 1, dans la lignée d’une Coupe du Monde 2018 où il se révèle aux yeux du monde entier.

Si la suprématie nationale du club francilien version qatarie s’est confirmée avec son arrivée (seulement quatre titres domestiques sur 13, un en L1, deux Coupe de France et une Coupe de la Ligue, ont échappé aux Parisiens depuis son recrutement), il n’a pour l’instant pas réussi à mener à bien son principal objectif : décrocher le premier titre du PSG en LDC.

Au-delà des termes très avantageux du nouveau contrat signé, cet échec à mener le club parisien sur le toit de l’Europe est sans doute la principale raison sportive derrière le choix de prolonger un peu plus l’aventure en France, une réussite collective dans la compétition reine étant le seul accomplissement manquant en club pour confirmer définitivement son inexorable ascension vers le sommet à titre individuel.

Photo Getty.